lundi 2 mars 2015

La citation du lundi

.

" La mort n'est rien d'autre que la vie sur une autre fréquence. La musique ne s'arrête pas nécessairement parce qu'on n'est plus capable de l'entendre."

Deepak Chopra
.

Quelques images du Bhoutan (3)

.

Fleurs de lotus rose...

Visitez le site

.

dimanche 1 mars 2015

O come, O come, Emmanuel / ThePianoGuys

.

De la douceur pour ce matin...
.

Peinture aborigène (6)

.

.

samedi 28 février 2015

François parmi les loups

.




En quelques mois, le pape François a brisé l’image d’une Église toute puissante et refusé la pompe impériale. Proche des angoisses des hommes et des femmes de notre temps, il ose exprimer tendresse et compassion, ce qui lui donne un rayonnement mondial considérable.
Mais au Vatican croissent les résistances à son programme de refondation de l’Église : l’impératif d’exemplarité des cardinaux et évêques incités à être « pauvres parmi les pauvres », l’intégration des femmes aux instances de décision, l’approche nouvelle aux divorcés et aux homosexuels, la remise en ordre des finances vaticanes… Une très audacieuse révolution a été initiée, avec beaucoup d’autorité, mais le temps est compté pour ce pape quasi octogénaire.
François parmi les loups révèle les dessous du conclave, décrit les nombreuses résistances de la Curie et de l’épiscopat – surtout italien – le combat courageux (et dangereux) du pape contre la mafia, la chasse intraitable à l’argent sale.


Tranchant avec les déjà nombreux ouvrages consacrés au nouveau pape, ce livre passionnant, qui se lit comme un roman, porté par une narration puissante et remarquablement documentée, nous plonge au coeur d’un monde secret pour décrire une guerre impitoyable dont l’issue, quelle qu’elle soit, changera l’Église du xxie siècle.

.

Peinture aborigène (5)

.

.

Ces vagues que l'amour soulève / Titi Robin

.

J'adore...

.


vendredi 27 février 2015

Joyful Joyful / Glotte Trotters

.

Les Glotte Trotters, encore eux....
Décidément, j'adore !

.

Peinture aborigène (4)

.

" Mais tout voyage, toute aventure (au vrai sens du mot = ce qui arrive) se double d'une exploration intérieure. Il en est de ce que nous faisons et de ce que nous pensons comme de la courbe extérieure et de la courbe intérieure d'un vase : l'une modèle l'autre."

Marguerite Yourcenar

in Ultreïa 02 Hiver 2015 p5
.

Ultreïa

.

Le numéro 2, Hiver 2015 est aussi réussi que le premier...!!



.

jeudi 26 février 2015

Quelques images du Bhoutan (2)

.

Drapeaux de prière sur un col.
Le vent envoie dans toutes les directions les prières de bonheur, 
prospérité, chance et longue vie pour tous les êtres sensibles.
Lorsque quelqu'un meurt les drapeaux de prière guident son âme hors des enfers.

Visitez le site.

.

Le chemin de l'intimité / Polly Döge

.

" Ce que nous exigeons en fait de notre partenaire, c'est qu'il nous aime pour les qualités que nous aimerions avoir, tout en demeurant aveugle à certaines autres caractéristiques que nous aimerions ne pas avoir. Il est vrai que nous aimerions avoir certaines qualités et ne pas en avoir d'autres pour de bonnes raisons ; nous souhaitons que la personne que nous aimons nous trouve aimable, nous souhaitons lui plaire. Et pourtant on ne peut pas à la fois maintenir une façade et s'engager dans l'intimité, car l'une des fonctions de l'intimité est de détruire non seulement la façade elle-même mais le besoin même de façade. Deux façades ne peuvent pas entrer en communion l'une avec l'autre, c'est clair. le prix que nous payons pour la communion est la destruction de la façade. Un homme et une femme qui s'engagent et fondent leur relation sur une façade ont déjà conclu comme accord tacite et tragique de nourrir leurs illusions mutuelles à tout prix. Et ce prix, c'est l'intimité."

p42
.

Peinture aborigène (3)

.

.

mercredi 25 février 2015

Yaweran Masseme Chant pour la Paix/ Les Glotte Trotters

.


.


Peinture aborigène (2)

.

.

L'inconnu sur la terre / JMG Le Clézio

.



"Partout où on voit le ciel, il y a la liberté. Le reste, les sentiments, le désespoir, la peur, cela n'est pas important. Il suffit de lever la tête et de regarder en ouvrant très grand les yeux, comme si c'était de l'eau. Et on boit avec les pupilles, et la fraîcheur entre à l'intérieur du corps et lave, calme, abreuve, et la douceur de la lumière entre à l'intérieur du corps et baigne chaque organe, réchauffe, apaise, et dans le ciel pur où se métamorphosent tranquillement les nuages, on peut voir, comme dans un miroir, son propre regard clair et pur, où le soleil allume, sur chaque prunelle, une étoile qui danse."
L'inconnu sur la terre
L'imaginaire Gallimard 1978
P55 

Merci Sandrine D

.