jeudi 30 décembre 2010

Est-ce que tu as aimé ?




Lorsque nous allons dans le Hoggar, nous montons sur le plateau de l’Assekrem où se trouve l’ermitage de Charles de Foucault contempler le coucher du soleil, déposer nos affaires « finissantes », ce qui dans nos existences a été, mais n’a plus raison d’être. Nous redescendons de nuit au bivouac, éclairés par la lune ou nos frontales.
Le lendemain matin nous montons saluer le lever du soleil cette fois. Nous arrivons souvent très tôt, à la fin de la nuit noire et froide, un moment si noir et si froid que parfois on en vient à douter que le soleil existe quelque part et que lentement, la terre tourne et plonge à sa rencontre.
Et puis c’est le lever du jour, la lumière pure et sèche qui irradie progressivement derrière les pics jumeaux de Tezouiag et le piton rocheux d’Assaouinan. Plus tard , lorsqu’il fait grand jour le soleil émerge des montagnes et nous offre, après la lumière, la chaleur et la douceur d’une nouvelle journée.
Nous participons ensuite, dans la chapelle de l’Ermitage, à la messe que frère Edouard ou frère Ventura célèbre chaque matin. Nous sommes assis par terre , sur les tapis touaregs et les peaux de chèvre, serrés dans cet espace étroit, tournés vers l’autel de pierres sèches et le mur orné d’une simple croix qui nous sépare si peu de ce paysage dont Charles de Foucault a écrit :
« (...) j'ai peine à détacher mes yeux de cette vue admirable dont la beauté et l'impression d'infini rapprochent du Créateur, en même temps que sa solitude et son aspect sauvage montrent combien on est seulement avec Lui et combien on n'est qu'une goutte d'eau dans la mer. »
Il y a deux ans, frère Ventura a commencé ainsi son homélie : « Parce qu’à la fin, quand on va se retrouver en face du Père, qu’est-ce qu’il va nous demander, hein ? : « Est-ce que tu as pêché ? » Non, non ! Mais il va nous demander : « Est-ce que tu as aimé ? » Avec son inimitable accent espagnol cela donne : « Esche qué tou as aimé ? »

En cette fin d’année, j’entends la voix chaleureuse et pressante de Ventura, cet homme qui à l’évidence a fait de l’Amour le chemin de son existence.
Est-ce que tu as aimé Dieu, l’Infini, l’Immortel dans chacun des éléments finis et mortels de ton existence humaine ? Est-ce que tu as reconnu la Source dans chacune de ses manifestations éphémères. Est-ce que tu as aimé ?
Il ne s’agit pas de battre sa coulpe en faisant le compte de toutes les occasions d’amour manquées, c’est le contraire.
Je nous propose de nous rappeler les moments où nous avons aimé, où notre cœur s’est ouvert à un être humain, nous-même, un ou une autre, à un animal, à un arbre, à la pluie ou à une étoile , à une musique, au silence impalpable d’un moment magique, à la souffrance, à la joie d’un inconnu, ou à la nôtre, à ce que nous appelons Dieu ou la Vie ou tout autre nom que nous lui donnions.
Prenons une bougie, asseyons-nous et retrouvons avec la mémoire de notre cœur les moments d’ouverture, de retournement, de Oui. Partageons ce souvenir vivant avec nos proches, si c’est possible.
Et remercions.
Remercions pour cette bénédiction.



Garbarek-Brahem-Hussain

.

De mon ami motard,  Johannes

.

Histoire de Noël

.

Bon , Noël est passé 
mais cette vidéo est trop savoureuse.
Merci à toi ami Serge
pour cette trouvaille.
 
.

.

La passion de la musique

.

 Je suis heureux de vous présenter et de vous recommander le livre de mon ami Didier, que beaucoup d'entre vous ici connaissent bien :

La quête du succès pour un musicien aujourd'hui peut parfois prendre des allures de quête du Graal. Un Graal intérieur puisque, bien au-delà de la réussite matérielle, c'est vers une réconciliation intime que les méandres de son parcours de musicien et d'homme vont, petit à petit et parfois malgré des apparences désespérantes, le mener... 
Bien avant d'être écrivain, Didier de Amorin est musicien de rock. Batteur de formation et également auteur-compositeur autodidacte, il a nourri deux quêtes tout au long de son existence qui, au-delà des apparences, n'en font qu'une : artistique et spirituelle. En 2009, il fonde Frog's Kiss, un groupe de pop-rock, avec Franck Giambelluco. Ensemble, ils produisent un premier album CD de 13 titres intitulé Woman's Heart.

.

La Prière du guerrier




Voici une perle trouvée dans la série "L'assassin Royal" de Robin Hobb :



" (...) il déclara que, peu avant son décès, Burrich avait assez repris connaissance pour dire adieu à son fils et partir avec sur les lèvres la Prière du guerrier : "Oui", avait-il murmuré dans son dernier soupir; or chacun savait qu'il s'agissait là de la prière suprême qu'on pût adresser à la vie : l'acceptation."

Robin Hobb
L'assassin royal 13
Ed J'ai Lu p 336



mercredi 29 décembre 2010

Pour notre coeur d'enfant


.


Merci Karl pour ton coeur d'enfant

.

Three O'Clock Blues

.
 
Un album sorti il y a tout juste 10 ans. Pas une ride. 
Voici le morceau phare de la rencontre de 2 géants du blues.
 
Une proposition d'Olivier 
pour récupérer du post précédent

.

Cadeau (3)

Allez je continue à fouiller dans mes vieilles notes, bon courage :

L'ignorant rejette ce qu'il voit et non ce qu'il pense.
Le sage rejette ce qu'il pense et non ce qu'il voit.

Observez les faits avec les yeux d'un petit enfant et soyez prêt à renoncer à toute idée préconçue.

L'idée préconçue la plus préjudiciable : Je suis une forme qui porte un nom.

Il s'agit de décoller JE SUIS de Moi.

L'ego, c'est la mémoire.

Arrachons le masque pour découvrir Son Image.

Laisser la pensée capituler devant la vision.

Arrêtons d'essayer de sauver la face, osons prendre le risque de la perdre.

La totale vulnérabilité est la totale invulnérabilité.

(à suivre)


.

mardi 28 décembre 2010

Solutions ?

Si comme nous vous avez raté le film en salle, ce qui était assez facile vu la faible distribution (on se demande pourquoi) il vous reste le DVD qui est sorti le mois dernier. C'est un film important à voir  et à revoir.
Vous pouvez aussi l'offrir autour de vous.

.

.

lundi 27 décembre 2010

Shtyle.fm : Attention

.

Si certains d'entre vous reçoivent une proposition d'ajout à une liste d'ami à mon nom  émise par un organisme nommé Shtyle.fm , n'en tenez pas compte. Je me suis fais piéger et le moteur de ce site (genre Facebook) contacte tout mon carnet d'adresse. Je n'arrive pas à annuler le processus et je n'ai évidemment nul envie d'utiliser ce service. Donc corbeille. Ceci dit pour ceux qui comme moi se sont fait piéger, rien de grave, rassurez-vous,c'est juste un peu "irritant". Désolé et bonne fin d'année.

.

Inside Job

.

Julie

.

samedi 25 décembre 2010

Jacquie Lawson

.


Un petit cadeau de Karl

Tout change

.

OLIVIER

.

vendredi 24 décembre 2010

Joyeux Noël

.



 Elle est affichée dans notre cuisine depuis 2006 
    près de la photo de Douglas et Catherine.
Je l'ai dessinée pour Julie notre petite-fille 5 ans 
( 10 ans cette année), 
Bonnes Fêtes
 
Gérard alias GJM
.

Trop fort iPapy *

.


Steve Jobs élu "personne de l'année" par le "Financial Times"

LEMONDE.FR avec AFP | 24.12.10 | 10h17
L'année 2010 restera celle de tous les records pour le fabricant informatique américain Apple, qui a connu de nouveaux succès planétaires avec sa tablette électronique iPad et la dernière version de son téléphone iPhone, tandis que sa valeur en Bourse s'envolait.
Pour couronner ce millésime, le quotidien financier britannique Financial Times a élu jeudi Steve Jobs, cofondateur et patron de la firme à la pomme, "personne de l'année". La présentation de l'iPad en janvier aura symbolisé "un retour en force remarquable" pour Steve Jobs et son entreprise, écrit le quotidien financier.
"Ce n'est pas seulement la maladie qui l'avait éloigné pendant six mois l'année précédente (...) Un peu plus d'une décennie auparavant, la carrière de M. Jobs et Apple, la société dont il est l'un des fondateurs, étaient largement considérés comme finies", ajoute le FT.

Le quotidien estime que "le visionnaire de la Silicon Valley" a réussi à replacer Apple "au sommet" et note qu'il crée des emplois à la pelle "là où à peu près tous les autres PDG en Amérique s'efforcent de baisser leurs coûts et de licencier".
Même le président américain Barack Obama a salué la réussite d'Apple et de Steve Jobs mercredi, affirmant que l'Amérique "célébrait les personnalités comme Steve Jobs, qui a créé deux ou trois produits révolutionnaires".

SUCCÈS DE L'IPAD ET DE L'IPHONE 4
Lancé en avril aux Etats-Unis, l'iPad, s'est déjà vendu à plus de 8 millions d'exemplaires et s'est rapidement imposé comme la nouveauté incontournable pour les technophiles. Certes, certains analystes avaient espéré un succès commercial encore plus éclatant. Et les tablettes électroniques existaient déjà. Mais elles restaient un produit confidentiel.
Apple a su le populariser, comme il l'avait fait trois ans plus tôt avec son téléphone multifonctions iPhone, il y a dix ans avec le baladeur numérique (iPod) et la vente de musique en ligne, et auparavant avec l'ordinateur (iMac). La tablette a notamment donné de nouveaux espoirs au marché de l'édition et de la presse, et bouleversé le marché des ordinateurs.
Autre "hit" de l'année : la dernière version de l'iPhone, lancée fin juin. Lors des trois premiers mois de l'iPhone 4, Apple a presque doublé sur un an les ventes de ses téléphones (+ 91 %), à environ 14 102 millions d'appareils dans 89 pays, malgré la polémique sur la qualité défaillante de l'antenne du téléphone.
Le fabricant a par ailleurs annoncé cette semaine que les ventes de son boîtier Apple TV allaient dépasser le million d'unités. L'un des rares points noirs de l'année aura été la difficulté mystérieuse du fabricant à parvenir à produire le modèle blanc de l'iPhone 4, dont la sortie maintes fois repoussée est prévue au plus tôt au printemps 2011.

ENVOL DU COURS DE BOURSE
Fort de tous ses succès, Apple a publié en octobre des résultats trimestriels record, avec un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars (15 milliards d'euros) et un bénéfice de plus de 4 milliards (3 milliards d'euros). Son action est montée au firmament, avec un gain d'environ 60 % sur l'année. Elle valait 10 dollars fin 2003 (7,6 euros), et plus de 320 jeudi (243 euros).
Cela fait d'Apple la troisième plus grosse capitalisation boursière mondiale, à presque 300 milliards de dollars (228 milliards d'euros), derrière le géant pétrolier ExxonMobil, et au coude à coude avec le chinois Petrochina.

Cette progression est "absolument exceptionnelle", remarque Gregori Volokhine, analyste de Meeschaert New York, qui ajoute que "tous les analystes ont des objectifs de cours encore bien supérieurs pour l'an prochain, entre 360 et 430 dollars [entre 273 et 327 d'euros]". 

"Plus qu'une simple entreprise, Apple est vraiment devenu un phénomène de société. La difficulté maintenant, c'est de ne pas décevoir", souligne-t-il.



* Il s'agit de l'autre ipapy évidemment

.


Père ou Mère Noël ?




Notre factrice préférée vient de nous apporter
deux cadeaux magiques, envoyés et pas signés....Pas de signature mais un talent très sûr pour trouver le cadeau qui fait mouche : comme quand on est enfant et que le Père Noël a deviné ce qu'on aime ! Il y a aussi le plaisir de la devinette : mais qui c'est ? - bon, nous avons une petite idée...

Vous devinerez aisément à qui chaque cadeau est destiné... Finalement c'est l'occasion de vous les présenter !





À regarder le jour de Noël...avec son âme d'enfant


Source d'inspiration pour voyages et travaux d'aiguilles
au coin du feu...

Deux activités que j'adore !

MERCI !



Jean-Louis Aubert

.

Une petite promenade dans l'authenticité et la simplicité 
avec le dernier album de Jean-Louis Aubert. 
Album rendant hommage à son père et à son meilleur ami d'enfance 
(récemment disparus). 
Olivier 

.

jeudi 23 décembre 2010

Cadeau "2"


Une réalité si évidente que nous l'oublions au point de la juger extravagante : notre perspective irrémédiablement subjective du monde.

La destruction du mental c'est la capitulation de la pensée devant la vision.

JE SUIS est l'interface entre le monde et Dieu, entre le Rien et le Tout

Yak ast, do nist  :  Un est , deux n'est pas.

Adulte = a-dulte = sans doute.

(à suivre)

.

Yael Naim

.

Olivier

.

mercredi 22 décembre 2010

"Cadeau 1"

.
La période est aux cadeaux n'est-ce pas, en voici un en plusieurs épisodes, enfin c'est peut être un cadeau embarrassant, ou un cadeau inutile ou un cadeau empoisonné ou pas un cadeau du TOUT. Vous verrez bien. 
En 2002 je suis arrivé en Ardèche et cette année là, sur un paper-board, de temps en temps je notais des éléments de méditation ou de réflexion ou des citations trouvées ici où là. J'ai retrouvé récemment le rouleau , voici quelques extraits :

- Que voyez-vous de vous-même à distance zéro ?

-  Soyez parfaitement, totalement, absolument, simplement SUBJECTIF

-  Le moi est périphérique, mortel et solitaire.

-  La distance détermine ce que nous sommes et qui nous sommes.

-  La symétrie relationnelle est une illusion.

-  Être face à face en est une autre.

-  Regarde le monde à partir du point zéro



à suivre

.

Robin Hobb


 Cette femme est dangereuse, elle écrit des livres qui provoquent chez la plupart des imprudents une addiction puissante, je peux en témoigner, plusieurs de mes amis sont tombés dans le piège et récemment Corinne. ( elle vous en parlera peut être un jour?)  Je résiste tant bien que mal, mais jusqu'à quand ?



C’est à l’âge de dix ans que Margaret Astrid Lindholm Odgen quitte sa Californie natale pour s’installer avec sa famille en Alaska, expérience qui, plus que toute autre, fera d’elle un écrivain. S’illustrant d’abord sous le nom de Megan Lindholm dès 1971 avec la tétralogie de Ki et Vandien, l’incontournable Dernier magicien, Le peuple des rennes ou encore La nuit du prédateur. Elle adopte en 1992 le pseudonyme de Robin Hobb pour s’embarquer dans une aventure épique de grande envergure : les cycles de "L’assassin royal" et des "Aventuriers de la mer", qui feront d’elle l’un des auteurs de fantasy les plus lus au monde. Elle vit aujourd’hui dans les environs de Seattle, où elle s’est lancée dans une nouvelle saga d’une ambition rare : Le soldat chamane.

Soyez prudents.........surtout au moment des fêtes. Je vous aurais prévenu.

.

mardi 21 décembre 2010

Pour Gabin qui a 3 ans aujourd'hui






Gabin, à l'entraînement...!



Voici pour toi Gabin le début d'un roman d'Anwar Accawi, écrivain libanais qui vit aux Ètats-Unis et qui raconte ici son enfance dans un village de la montagne du Liban, Magdaluna, La Tour de la Lune... C'est plein de merveilles nous dit Linden qui me l'envoie, à commencer par le préambule.
Merci Linden.....



Le
petit
garçon brun
s'assit aux pieds
du vieillard sans yeux
qui vivait sous le caroubier
près de la source du village et dit :
"Grand-père, qui sommes-nous, et quel
est ce monde dans lequel nous vivons?" Et le
vieil homme dit : "Ce monde est une couveuse pour les
jeunes dieux,mon fils,car c'est ce que nous sommes.C'est un camp
d'entraînement.C'est là que nous apprenons les rudiments avant de monter
au ciel prendre notre place parmi les étoiles."Et le petit garçon brun dit: "Merci
de me l'avoir rappelé, Grand-père. Je le savais, mais je m'étais laissé aller à l'oublier."


BON ANNIVERSAIRE, GABIN !!






Tu peux compter sur moi

.

Oui Karl super pour Noël

.

Attention

.

Une mise garde de Karl

.

lundi 20 décembre 2010

N-5

.


Vous avez fait votre lettre ?

.

dimanche 19 décembre 2010

Loreena Mckennitt

.

Merci Johannes

.

Ken Follet

.
Vous cherchez un livre à lire pour vos vacances de Noël ou pour vos longues soirées d'hiver ?
Vous cherchez un livre à offrir à vos amis ? allez voir du coté de Ken Follet.

J'ai aimé "Les Piliers de la Terre" j'ai dévoré "Un monde sans fin", j'attends avec impatience le tome 2 de "La chute des géants" et je suis en train de tout lire de lui. Son premier "L'Arme à l'oeil" très fort. "Le troisième jumeau" impressionnant etc .Vous allez adorer et vos amis aussi. Mais peut être êtes vous déjà accroc à Ken Follet ?





.

Esperanza Spalding

.

from Mister Karl

.

vendredi 17 décembre 2010

La beauté

Examinons ce qu'est la beauté - il ne s'agit pas de la beauté de la forme, qui a pourtant aussi son agrément, comme la beauté d'un bel arbre, d'un pré verdoyant, d'une montagne dont la majesté tranche sur le ciel bleu, la beauté d'un coucher de soleil, d'une fleur solitaire poussant entre les pavés. Nous ne sommes pas emportés par le romantisme ou l'émotion, nous cherchons ensemble à élucider la nature de la beauté. Ce sens de la beauté est-il présent dans votre vie, ou menez-vous une existence médiocre, dénuée de sens, qui n'est que lutte perpétuelle du matin au soir ? Qu'est-ce que la beauté ? La question n'est pas d'ordre sensuel, elle n'est pas non plus d'ordre sexuel. C'est une question très sérieuse, car si la beauté n'est pas là, dans votre cœur, vous ne pouvez pas vous épanouir dans le domaine du bon, du bien, du juste. Avez-vous déjà contemplé une montagne, ou une mer bleue, sans bavarder, sans faire de bruit, mais en étant vraiment attentif à la mer d'azur, à la beauté de l'eau, à la beauté de la lumière jouant sur la surface liquide ? Lorsque vous voyez l'extraordinaire beauté de la terre, avec ses fleuves, ses lacs, ses montagnes, que se passe-t-il en réalité ? Que se passe-t-il quand votre regard se pose sur un objet, que vous avez sous les yeux une chose d'une beauté réellement merveilleuse - une statue, un poème, un nénuphar sur le bassin, ou une pelouse impeccablement soignée ? En cet instant, la majesté de la montagne fait que vous vous oubliez vous-même. Vous êtes-vous déjà trouvé dans cette situation ? Si c'est le cas, vous aurez constaté qu'alors vous n'existez plus, seule existe la grandeur. Mais quelques secondes, ou une minute plus tard, tout le cycle se met en route, la confusion, le bavardage. Donc, là où vous n'êtes point, la beauté est. Si vous ne percevez pas cela, c'est tragique. La vérité est, pourvu que vous ne soyez point. Là où vous n'êtes point, l'amour est. Nous sommes incapables de regarder en face cette chose extraordinaire qui s'appelle la vérité.

Jiddu Krishnamurti, De l'amour et de la solitude, pp 154-155.

Une contribution de notre ami Olivier
.

Gary Jules - Mad World

.

JFL

.

Lagopède




Pour saluer Dame Neige...



mercredi 15 décembre 2010

Terre

.

J’ai regardé hier le reportage " ayoreo " d’un monde à l’autre », où des Indiens du Paraguay, moins de 200,  constituent une des dernières ethnies non contactées du monde. Ils sortent les uns après les autres de leur forêt ancestrale, chassés par les buldozers qui créent de nouvelles « exploitations » agricoles qui n’ont jamais aussi bien portées leur nom..
 
Les Ayoreo en sont réduit à creuser leur « tombe », des trous énormes où ils brûlent le peu d’arbres qu’on leur a laissé pour fabriquer le charbon de bois de nos barbecues…
Charbon qui  4 ct d’euro le Kg ne leur permet même pas de se nourrir.
 
J’ai  écrit un texte sur ce qui me donnent la foi d’essayer d’être paysan malgré les embûches. Elles sont finalement bien mince au regard de ce que vivent certains, sur une terre que nous autres hommes dits « civilisés » avons décidé de sacrifier.
Que 2011 nous donnent la force de changer de paradigme et de nous réconcilier avec la Terre.

Voici ce texte, que j’ai librement adapté du livre « le sol, la terre et les champs » de Lydia et Claude Bourguignon (Ed. Sang de la Terre).

L’agriculture de demain devra être celle de la réconciliation de l’Homme avec la Terre.
 
« L’évènement de la pensée symbolique, plus abstraite et plus incarnée que la pensée rationnelle, éviterait de payer d’un prix trop lourd le secret du soleil ». Claire Besançon, Prométhée enchaînée.
 
« Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière » Michel Audiard

Après une très longue période où seuls la chasse et la cueillette existaient, l’être humain a progressivement rejeté les divinités qui se cachaient derrière chaque arbre des forêts, chaque plante et les a remplacés par des dieux habitants les cieux, qui nous donnaient la terre en pâture. 
 
Nous avons alors défriché, labouré le sol et nous l’avons fécondé.
Ces pratiques agricoles ont bouleversé nos sociétés, qui, de matriarcales adorant la terre, sont devenues patriarcales vénérant le soleil.
 
Notre « indépendance » vis-a-vis de la Terre s’est accentuée avec les « progrès » techniques au point de pouvoir nous  propulser dans ce cosmos qui nous fascine et de créer ces déserts qui nous éblouissent.
 
La Terre a alors connu ses premiers grands tourments dont elle commence à mourir.

Nous sommes des adolescents dans l’histoire « agricole » de la relation avec la terre. Nous sommes devenus dangereux, dépassés par la technique devenue trop puissante.
Notre technique  a dépassé notre morale, elle est sans contrôle, laissant la pollution détruire celle  qui nous accueille depuis deux millions d’années, la Terre.

Une nouvelle époque se dessine, celle où l’humanité toute entière devra dépasser ce stade « pubère » pour entrer dans l’âge de la maturité, celui de la sagesse, du respect de l’univers et de la vie toute entière. L’histoire porte en germe notre futur.
Cette civilisation se meurt, cette civilisation va mourir, il est temps de préparer la suivante.

Il ne s’agit pas d’aimer la terre seulement pour ce qu’elle nous donne mais pour ce qu’elle est.
 
Aimer, c’est reconnaître, c’est accepter la différence et le mystère. Respectons la Terre comme un être unique et reconnaissons humblement que nous ne la connaissons guère. La Terre n’en peut plus d’être exploitée, possédée. Elle a besoin d’être libre et sa liberté fera notre grandeur.

Accéder à cette nouvelle dimension demande un grand changement personnel, presque une métamorphose…
 
Découvrir notre rêve intérieur demande beaucoup de courage, d’autant que ce cheminement intérieur est solitaire. Il n’y a pas d’échappatoire, il faut aller seul vers le bruissement des feuilles mortes, vers le frémissement d’un roseau ou le silence de la forêt.
 
Ne nous leurrons pas, ce n’est pas de technique dont nous aurons besoin pour bâtir l’agriculture de demain mais de spiritualité pour découvrir le champ du rêve.
       
        Vincent Thevenin, décembre 2010

.

mardi 14 décembre 2010

Les femmes sont des héros

.




Merci Adrien et Aurélie

.

Problème de langage




Allez, aujourd'hui c'est la journée de l'humour...Alain a mis une petite vidéo, je complète avec une blague....
Humour un peu noir :







Un organisme international lance à l’échelle mondiale un sondage sur la question suivante :

« Veuillez, s’il vous plait, donner honnêtement votre opinion sur une éventuelle solution à la pénurie de nourriture dans le reste du monde »

Ce sondage est un échec retentissant car :

En Afrique personne ne comprit ce que signifiait « nourriture »
En Europe de l’Est, personne ne comprit ce que signifiait « honnêtement »
En Europe de l’Ouest, personne ne comprit ce que signifiait « pénurie »
En Chine, personne ne comprit ce que signifiait « opinion »
Au Moyen-Orient, personne ne comprit ce que signifiait « solution »
En Amérique du Sud, personne ne comprit ce que signifiait « S’il vous plait »
En Amérique du Nord, personne ne comprit ce que signifiait « le reste du monde »



Attention, la neige revient !

.


.

lundi 13 décembre 2010

Prière



La vraie parole monte jusqu'à SA face

Et redescend sur toi en force.
La force du vœu prend sa source en toi.



Dialogue avec l'Ange L20



Au Royaume du Bhoutan

.



Une très BONNE NOUVELLE pour cette fin d'année :

le DVD "Au Royaume du Bhoutan" vient juste de paraitre !!

DVD disponible sur le site d'Alizé Diffusion
de mes amis Alain-René et Sophie :


www.alizediffusion.com

Prix : 30 € ttc + port.

.

Frog's Kiss

.


FROG'S KISS !!

le vend. 17 déc.
à 20h au resto "Les Marronniers" à St Sauveur-de-Montagut

ou le sam. 18 déc.
à 20h au resto "L'Auberge de la Soie" aux Ollières-sur-Eyrieux).



Alain-René et Sophie

04 75 66 24 48


.

dimanche 12 décembre 2010

L'incertain

.


"L'incertain est le sol fertile de la créativité pure et de la liberté. L'incertain est là lorsque chaque moment de votre existence constitue un pas dans l'inconnu. L’inconnu est le champ de tous les possibles, à jamais pur et neuf, à jamais ouvert à la création de nouvelles manifestations. Sans l'incertain et l'inconnu, la vie n'est que la répétition de vieux souvenirs usés. Nous y sommes des victimes du passé. Ce qui nous fait souffrir aujourd'hui n'est que ce qui reste de notre moi d'hier.

Abandonnez votre attachement au connu, accueillez l'inconnu et vous pénétrerez dans le champ de tous les possibles. Lorsque vous décidez de faire votre chemin dans l'inconnu, vous découvrez la sagesse de l'incertain, parce qu'elle se trouve sur ce chemin. Et, à chaque instant, vous connaîtrez l'exaltation, l'aventure et le mystère.


Vous ferez l'expérience de la passion de vivre -- celle de la magie, de la célébration, de la joie, et de l'exultation de votre propre esprit. Vous vivrez chaque jour le plaisir de découvrir ce qui peut advenir dans ce champ de tous les possibles. Lorsque vous vivez l'incertain, vous êtes sur le bon chemin.


Alors n'abandonnez pas, n'ayez jamais une idée rigide de ce que vous ferez la semaine ou l'année prochaine. Parce que lorsque vous avez une idée claire de ce qui va arriver et y restez strictement attaché, vous détruisez tout un pan de possibilités."


Deepak Chopra, Les Sept Lois Spirituelles du Succès, La loi du détachement, pp 91-92


Olivier


.

samedi 11 décembre 2010

Ballade

.


Parce que je trouve tout simplement superbe cette ballade,
que j'avais entendue en direct
sur mon poste de radio , à l'époque !
JFL

.

Fats Waller

.



Un thème ancien et aimé de Fats Waller : Ain't Misbehavin .
Monique

.

jeudi 9 décembre 2010

Coeur brisé




" S'il est une chose que je sais aujourd'hui de toute cette affaire que l'on nomme la vie, c'est bien celle-ci : on n'ouvre pas son cœur sans ressentir de la douleur. Le choix d'ouvrir ou de fermer son cœur est un choix important que l'on fait chaque jour, à chaque instant. Si nous avançons sur le chemin spirituel auprès d'un maître qualifié, cela nous conduira facilement à avoir un cœur brisé."

Lee Lozowick
Éloge de la folle sagesse.
Ed le Relié p 217




mardi 7 décembre 2010

LOREENA MCKENNITT

.


Une proposition de mon ami Johannes
grand motard devant l'Eternel
Belle découverte
Merci Johannes


.


lundi 6 décembre 2010

iPad ou journal papier ?

.


Qu'en-penses-tu Olivier ?

.

dimanche 5 décembre 2010

Agnès 0bel

.


Pour Julie, pour Olivier et les autres......

.

samedi 4 décembre 2010

20 ans

.




Bel anniversaire Mathilde

Be happy !!!