mercredi 21 février 2018

Sugarland


.


Je me rappelle de "Sugarblues", 
c'était il y a 40 ans.



.





mardi 20 février 2018

Next


.


Arrêtons de faire comme si de rien n'était.
Ce n'est pas un sujet facile.
Nous avons beaucoup de résistances
et le déni est comfortable.
Alors que, informés comme nous le sommes,
nous savons bien que la plupart des voyants sont au rouge,
 que la plupart  des alarmes sonnent.
Peut être que nous pouvons limiter (un tout petit peu) les dégats .
Regardez les six épisodes de ce reportage sur Youtube.
Lisez, documentez vous, parlez en à vos voisins, vos amis et votre famille.
Créons du lien et de la fraternité autour de ce thème.
De toutes les façons, le temps presse.

.

Indispensable si.........

.



Indispensable si vous avez un cancer ou si un proche est atteint. Ce livre est la ré-édition de " Cancer, un accompagnement qui change tout". N'hésitez pas à parler de ce livre autour de vous, il peut aider considérablement de nombreuses personnes.

.

lundi 19 février 2018

RIP Didier Lockwood


.


Et voilà, il vient de partir dans la nuit; de retour d'un concert...
Je l'avais découvert en 1975 à un concert de Magma à Rennes. Il avait 18 ans et c'était déjà impressionnant.
Il mettait en pratique les conseils d'un certain Christian Vander  sur la présence, l'intention, et la nécessité de prendre le temps pour développer la progression d'un chorus...
J'ai choisi ce simple moment de "boeuf", pour la connivence discrète au service de la musicalité de ce beau thème
"pop" si chantant...
Bien sûr il y a nombre d'autres pépites sur le web.
Jean-François

.


La citation du lundi

.



Nous étions un peuple sans loi, mais nous étions en très bons termes avec le Grand Esprit, créateur et maître de toutes choses. Vous, Blancs, présumiez que nous étions des sauvages. Vous ne compreniez pas nos prières. Vous n'avez pas essayé de les comprendre. Quand nous chantions nos louanges au soleil, à la lune ou au vent, vous disiez que nous adorions des idoles. Sans nous comprendre, vous nous avez condamnés comme des âmes perdues, simplement parce que notre culte était différent du vôtre.
Nous voyions la main du Grand-Esprit dans presque tout : soleil, lune, arbres, vents et montagnes. Parfois, nous l'approchions à travers toutes ces choses. Etait-ce si mal? Je pense que nous croyons sincèrement en l'Etre suprême; d'une foi plus forte que celle de bien des Blancs qui nous ont traités de païens... Les indiens qui vivent près de la nature et du maître de la nature ne vivent pas dans l'obscurité.
Saviez-vous que les arbres parlent? Ils le font cependant. Ils se parlent entre eux et vous parlerons si vous écoutez. L'ennui, c'est que les Blancs n'écoutent pas. Ils n'ont jamais appris à écouter les Indiens, aussi je doute qu'ils écoutent les autres voix de la nature. Pourtant, les arbres m'ont beaucoup appris : tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux, tantôt sur le Grand Esprit.

Tatanga Mani ou Walking Buffalo,
indien stonez ( 1871-1967 )


.

dimanche 18 février 2018

samedi 17 février 2018

Cottonflower / Moriarty

.


On adore ce groupe  !

.

vendredi 16 février 2018

jeudi 15 février 2018

La vocation spirituelle de l'homme

.



En occident, l'homme est défini selon un modèle à deux dimensions : il est corps et âme. Michel Fromaget montre ici que l'Esprit est une composante oubliée, et pourtant essentielle de cette conception de l'être humain. Dans ce court essai, Michel Fromaget nous invite une fois de plus à (re)découvrir cette dimension spirituelle en nous. Vous connaissez mon intérêt et c'est peu dire pour cet auteur. Si vous ne l'avez jamais lu voici une excellente occasion pour commencer. Dans le cas contraire vous allez apprécier au plus haut point ce petit bréviaire de l'anthropologie "Corps-Âme-Esprit"  . Disponible en broché et en numérique. Perso je préfère le papier pour surligner.

.

mercredi 14 février 2018

Célébrer la couleur (8)

.



C'est fini ! Les oiseaux sont repartis...
Mais l'émerveillement reste.

.

mardi 13 février 2018

Ladakh 2017 : témoignage de Ghislaine

.

Le voyage au Ladakh d'août/septembre est loin déjà, et pourtant proche dans le coeur.
Voici un premier texte et quelques photos : merci  Ghislaine




Paysages magnifiques
Désert de roches
Oasis de fleurs et légumes
Sommets enneigés 
Lac paisible
Immensité...
Progression pas à pas
Marche après marche
Souffle après souffle

Je touche l'immensité 
   sans moi

Monastères perchés de toute beauté
Moines posés de toute bonté
Présence  bienveillante 
de toutes les participantes et de toute l'équipe de Terre du Ladakh
Ladakhis accueillants, directs, souriants

Et me voilà  plus posée, ouverte aux autres et au monde.

Merci Corinne





.


lundi 12 février 2018

La citation du lundi

.


" Mes enfants, déposez le fardeau que vous portez. Ainsi vous serez libérés. Il faut le remettre entre les mains de Dieu. Continuez alors joyeusement à faire ce qu’il vous donne à faire.Les grands idéaux, comme la bonté, existent en tant que pensées. Or, pour atteindre l’état de non-action, l’état de renoncement complet, toutes les pensées doivent cesser. Le mental doit disparaître car le mental n’est rien d’autre que des pensées. Quand nous nous efforçons de parvenir à cet état sans pensée, les bonnes pensées comme la bonté créeront des obstacles. Elles essayerons de vous ramener en arrière, vers ce même vieil état d’action.        Les rituels et cérémonies aident à nettoyer et à purifier le mental. Grâce aux rituels et aux diverses pratiques religieuses, le mental, empli de mauvaises pensées de toutes sortes, devient bon et vertueux. Quand vous avez obtenu cela, ne vous arrêtez pas ; continuez et transcendez aussi cet état. Si vous vous attachez à la bonté et à la vertu, elles deviendront elles-mêmes des habitudes et, par conséquent, des conditionnements. Qu’ils soient bons ou mauvais, un conditionnement est un obstacle sur le chemin vers la Perfection. Donc ne vous attardez pas trop longtemps sur les bonnes pensées ; dépassez-les.         Ce n’est que si vous dépassez tout bien et tout mal que vous atteindrez l’état où il n’y a plus ni bien ni mal, ni souffrance ni bonheur, ni succès ni échec, l’état où vous êtes toujours « Cela », Cela seulement.         Il importe peu que vous soyez liés par une chaîne en or ou une chaîne en fer. L’esclavage est l’esclavage quel que soit le lien qui nous attache. Les pensées bonnes ou mauvaises, créeront toujours des vagues dans le mental, perturbant sa tranquillité. Donc pour apaiser complètement le mental, il faut transcender le bien."
Ma Amritanandamayi 


samedi 10 février 2018

Everybody Hurts / The Corrs

.


Une bien jolie chanson...

.

vendredi 9 février 2018

Har Ki Pauri 2018


.


Ce matin nous partons en mini bus pour Haridwar (littéralement la porte des dieux). Nous logerons à Khankal à la Guest House de l'ashram de Ma Ananda Mayi. Au programme, l'Aarati du soir au bord du Gange à Har Ki Pauri, une cérémonie dédiée à  la lumière qui depuis les temps védiques se déroule toujours au même endroit au coucher du soleil. Un groupe de brahmanes tout en accomplissant un rituel avec de grandes lampes à huiles chante des prières reprises par la foule. Chacun  allume des bougies dans de petites coupelles de fleurs qui sont ensuite confiées au Gange. Corinne


.

.

Ego / Le Chat

.



.

jeudi 8 février 2018

mercredi 7 février 2018

Welcome to India

.




Et voilà, le groupe est au complet et l'aventure commence.
Vous êtes magnifiques.
Avec vous par le coeur.
Enjoy!


.

Célébrer la couleur (7)

.



Le groupe vient d'arriver en Inde.
Et le paon est justement l'oiseau symbole de ce pays...
.

mardi 6 février 2018

Isaac ou l'audace de rire / Catherine Galodé Kufeld

.


Extrait d'un entretien radiophonique de Catherine à propos de son film qui va passer au centre Fleg à Marseille le 8 février.
En espérant le voir très vite chez nous, ce film.

.

.

lundi 5 février 2018

Bonjour de New Delhi

.



Corinne et Romane sont arrivées ce matin à Delhi, 48 heures d'acclimatation avant l'arrivée du groupe. 

.

La citation du lundi

.



"Nous sommes construits sur un modèle admirable, nous sommes construits ouverts, 
nous sommes construits pour Aimer. 
Aimer c'est disparaitre en faveur de l'Autre"

Douglas Edison Harding

.

.

dimanche 4 février 2018

Skyfall / Angel City Chorale

.


La musique de mon James Bond préféré...
Judith Dench y incarne une M - chef des services secrets britannique - magnifique.
.

samedi 3 février 2018

Porz Goret / Yann Tiersen

.


Pour les amoureux de la Bretagne ...et les autres !


.

vendredi 2 février 2018

jeudi 1 février 2018

Les puissances de 10 by Google



.


Une version HD par Google du célèbre film 
"Les puissances de dix"
J'ai vu ce film des dizaines et des dizaines de fois.
Enjoy

.

mercredi 31 janvier 2018

mardi 30 janvier 2018

SONITA

.


Elle s'appelle Sonita Alizabeh, elle est afghane  et rappeuse . Elle a fui son pays pour l'Iran
où sa route croise celle de Rokhsareh Ghaemmaghami qui lui consacre un documentaire et l'aide à commencer sa carrière .... Elle dit de Sonita qu'elle a cette qualité particulière de croire en ses rêves.
Elle parle pour elle et pour toutes ces petites filles vendues en mariage...

Oui, Sylvie B, merci de me l'avoir fait découvrir.
Moi aussi, je me sens touchée en tant que femme qui a la chance d'être libre.

.

lundi 29 janvier 2018

La citation du lundi

.



Les catastrophes écologiques qui se préparent à l'échelle mondiale dans un contexte de croissance démographiques, les inégalités dues à la rareté de l'eau, la fin de l'énergie bon marché, la raréfaction de nombre de minéraux, la dégradation de la biodiversité, l'érosion et la dégradation des sols, les événements climatiques extrêmes....produiront les pires inégalités entre ceux qui auront les moyens de s'en protéger, pour un temps et ceux qui les subiront. Elles ébranleront les équilibres géopolitiques et seront source de conflits. L'ampleur des catastrophes sociales qu'elles risquent d'engendrer a, par le passé, conduit à la disparition de sociétés entières. C'est hélas, une réalité historique objective. (...)
Lorsque l'effondrement de l'espèce apparaîtra comme une possibilité envisageable, l'urgence n'aura que faire de nos processus, lents et complexes de délibération. Pris de panique, l'Occident transgressera ses valeurs de liberté et de justice.

Michel Rocard, Dominique Bourg et Floran Augagneur, 2011

Respectivement ancien Premier Ministre,
professeur à la faculté des géosciences et de l'environnement de l'université de Lausanne
et professeur de philosophie de l'écologie à l'institut d'études politiques de Paris.

En préface du livre de Pablo Servigne et Raphaël Stevens  éditions  Anthropocène SEUIL 2015



.

dimanche 28 janvier 2018

samedi 27 janvier 2018

Conrad / Ben Howard

.


Merci Guillaume !

.

vendredi 26 janvier 2018

jeudi 25 janvier 2018

JE observe moi


.



L'homme , dit Jean Borella, est victime d'une confusion : il confond son vrai et son faux moi. Ce dernier est le moi empirique, le moi psychique, celui que l'on désigne en disant "moi". 
L'auteur de "La charité profanée" montre que le moi ne saurait être le "JE", car ce dernier saisit et observe le moi comme objet. On ne saurait confondre ce qui voit et ce qui est vu, le sujet et l'objet. 

C'est pourtant ce qui se passe, car le moi qui "n'est pas une réalité" mais un acte d'appropriation capture tout et il capture aussi le "JE" qui s'identifie à lui. Le moi, dit Jean Borella est un menteur, il se donne pour un être alors qu'il n'est qu'un avoir.
Avant la chute originelle, écrit encore Jean Borella utilisant le langage des Pères orthodoxes, le corps était tourné vers l'âme, l'âme vers l'esprit et l'esprit vers Dieu.
Mais l'homme s'est détourné de Dieu, il a écouté le Serpent. L'esprit s'est alors tourné vers l'âme, le "JE" s'est tourné vers la psyché et il s'est confondu avec son propre reflet. 
Ce piège est mortel : Narcisse, en s'identifiant à son image renvoyée par l'eau, s'et noyé. L'immense valeur anthropologique de ce mythe n'est plus à démontrer.
La métanoïa, la conversion, va donc consister à libérer le "JE" de cette fascination exercée par l'âme. 
Pour que l'homme puisse prendre conscience de sa véritable identité, il faut qu'il redresse ce qui a été inversé : le corps doit se tourner vers l'âme, laquelle vers l'esprit, lequel vers Dieu.
Afin de découvrir son "JE" véritable, l'être humain ne doit surtout pas le chercher, mais chercher Dieu seul, car Dieu seul connaît le "JE" de l'homme. L'homme ne peut se connaître réellement lui-même qu'en Dieu. Tous les grands mystiques disent de même.


in "Modernité et désarroi ou l'Âme privée d'Esprit"  
Michel Fromaget  Le Mercure Dauphinois 105/106


.

mercredi 24 janvier 2018

Célébrer la couleur (5)

.


 Couleurs éclatantes...

.

mardi 23 janvier 2018

Hungarian Dance No. 5 / Johannes Brahms /Charlie Chaplin

.


Pas trop rassuré, le client...
J'adore !

.

lundi 22 janvier 2018

La citation du lundi

;



"Regarder simplement les pensées, les émotions, etc. comme différentes expressions du potentiel infini de l'esprit lui-même. Autrement dit, utiliser l'esprit pour regarder l'esprit. Voilà une définition fondamentale de ce que, dans la tradition bouddhiste , on appelle "méditation". Comme nous le disions plus haut, en tibétain on parle de gom, "se familiariser. La méditation permet de se familiariser avec son esprit."

Yongey Mingyour Rinpotché
Bonheur de la sagesse
Ed Les liens qui libèrent p 153

.

dimanche 21 janvier 2018

გალობა არამეულ ენაზე / chant en Araméen

.


Lors du voyage du Pape François en Géorgie et Azerbaïdjan.
Un moment de Grâce ...

.

samedi 20 janvier 2018

"Eternité douce amère" / Raphaël Imbert / Geneviève Laurenceau.

.


From JFL

"R Imbert est un saxophoniste "autodidacte qui aime bien les croisements notamment avec la musique classique. En voici un bel exemple."

.

vendredi 19 janvier 2018

Chères émotions


.


Merci Jean-François

.

jeudi 18 janvier 2018

Dans l'ombre de Byzance / William Dalrymple

.



Cette fois-ci, c'est sur les traces de Jean Moscos moine du VIème siècle et de son compagnon de voyage Sophronius que William Dalrymple part en voyage en 1994. Il suit l' itinéraire décrit par le récit du moine, Le pré spirituel, qui va du Mont Athos aux déserts d'Égypte en passant par Istanbul/ Constantinople, le plateau anatolien, la Syrie, Beyrouth et le Liban, la Palestine... C'est en fait  la trace des chrétiens d'Orient qu'il suit, émaillant son récit de rencontres surprenantes et de remarques toujours aussi justes et profondes souvent à contre courant de ce que l'histoire officielle et les media nous disent.
Encore un magnifique périple au coeur de la beauté des paysages et des monastères, dans un monde au bord du chaos mais qui est si plein d'îlots de paix et d'hommes de bonne volonté pour qui sait voir.

mercredi 17 janvier 2018

Célébrer la couleur (4)

.



Couleurs discrètes, subtiles....

.

mardi 16 janvier 2018

Croître comme l'arbre / Rainer Maria Rilke

.



Croître comme l’arbre

... Le développement naturel de votre vie intérieure vous conduira lentement, avec le temps, à un autre état de connaissance. Laissez à vos jugements leur développement propre, silencieux. Ne les contrariez pas, car, comme tout progrès, il doit venir du profond de votre être et ne peut souffrir ni pression ni hâte. Porter jusqu'au terme, puis enfanter : tout est là. Il faut que vous laissiez chaque impression, chaque germe de sentiment, mûrir en vous, dans l'obscur, dans l'inexprimable, dans l'inconscient, ces régions fermées à l'entendement. Attendez avec humilité et patience l’heure de la naissance d'une nouvelle clarté. L’art exige de ses simples fidèles autant que des créateurs.

Le temps, ici, n'est pas une mesure. Un an ne compte pas : dix ans ne sont rien. Être artiste, ce n'est pas compter, c'est croître comme l'arbre qui ne presse pas sa sève, qui résiste, confiant, au grand vent du printemps, sans craindre que l'été puisse ne pas venir. L'été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre. Aussi tranquille et ouverts que s'ils avaient l'éternité devant eux. Je l'apprends tous les jours au prix de souffrance que je bénis : patience est tout.

Rainer Maria Rilke Lettres à un jeune poète III 
Merci Benoît . 

lundi 15 janvier 2018

La citation du lundi

.




"La vie ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie."

Sénèque

.

dimanche 14 janvier 2018

- My Favorites Things /RP Quartet / Lou Tavano

.


Ce chef d'oeuvre immortalisé des centaines de fois sur scène par J. Coltrane,
ici dans une belle interprétation mêlant différents styles de jazz...

JFL


.

samedi 13 janvier 2018

vendredi 12 janvier 2018

Conférence à Montélimar / La traversée du cancer / Alain et Corinne Bayod

.

Le Centre Ressource est un lieu d'accueil et de suivi thérapeutique pour les personnes touchées par le cancer ainsi que leurs proches. Christine Laot et Isabelle Didier vont y organiser des Conférences et nous ouvrons le bal ! En espérant que notre expérience puissent aider d'autres personnes...



.


jeudi 11 janvier 2018

Un autre tour de manège

.


Indispensable ? Peut-être pas mais important c'est certain. Je viens de lire en quatre jours les 500 pages de ce magnifique livre de Terzani. Le livre commence avec le diagnostic d'un cancer et évidemment cela me parle particulièrement puisque je fais maintenant  partie de cette" communauté". J'ai été touché par la manière dont Terzani parle de son traitement, de la chimio intensive et des changements qu'il observe. Terzani a une belle plume, il a les mots pour dire, ce n'est pas toujours mon cas. Plusieurs fois je me suis dis "ah oui! c'est bien ça, c'est bien ce que j'ai vécu, c'est bien ce que je vis maintenant" Le livre est la relation détaillée, humaine, passionnante d'un périple pour trouver la médecine adaptée, le médicament qui convient. Nous voyageons avec Terzani aux Etats-Unis, en Italie, en Inde etc et découvrons l'homéopathie uniciste, la médecine chinoise, tibétaine, l'ayurvéda, le qi gong, le reiki, le yoga, le pranayama, la vie en ashram, les guérisseurs philippins et aussi des groupes américains de préparation à la mort.
C'est passionnant, instructif, spirituellement motivant, touchant, c'est le livre le plus important que j'ai lu depuis longtemps. Finalement Terzani réalise que le seul, l'unique traitement, c'est la réponse à la question "Que suis-je?"  Un livre pour disciple et chercheur de tout poil. Ne passez pas à coté, offrez vous Tiziano Terzani pour bien débuter 2018.

Merci Marielle !
Je transmets  à Corinne

.

mercredi 10 janvier 2018

Célébrer la couleur (3)

.


Celui-ci n'est pas exotique mais quelle merveille !

.

mardi 9 janvier 2018

Om Tat Sat Sri Narayana chanté par Swami Chidananda

.


Pour bien commencer l'année ...
Ce chant sacré de l'Inde, les mères le chantent à leur bébé, pour qu'il n'oublie pas ...


Traduction des paroles

Om Tat Sat Sri Nārāyana Tū Om.            Tu es Cela ! Tu es le Seigneur Narayana.
Purushōthama Guru Tū                             Tu es la grande Âme et Guru. Tu es totalement
Siddha Buddha Tū                                       accompli. Tu es le Bouddha.
Skanda Vināyaka                                         Tu es le Seigneur Skanda et le Seigneur Vinayaka.
Savita Pāvaka Tū                                         Tu es le soleil qui purifie toutes choses.
Brāhma Mosya Tū                                       Le Seigneur Brahma, c'est Toi; Moïse, c'est Toi.
Yahav Shakti Tū                                           Tu es le Dieu des Hébreux et Tu es la Mère Divine.
Ishu Pita Prabhu Tū                                     Tu es le Seigneur et Père Jésus - le Christ.
Rudra Vishnu Tū                                          Tu es le Seigneur Rudra et le Seigneur Vishnou.
Rāmakrishna Tū                                           Tu es les Avatars, le Seigneur Rama et le Seigneur
Rahim Tao Tū                                                Krishna.                                                                                                                                                    Tu es le Tout-Miséricordieux (Allah).
                                                                        Tu es le Tao.
Vāsudeva Tū                                                 Tu es le Seigneur Krishna.
Vishwarupa Tū                                             Tu es toutes les formes divines.
Chidānanda Hari Tū                                    Tu es le Seigneur qui apporte la félicité de la
Adwitiya Tū                                                   connaissance. Tu n'es pas la dualité, mais tu es
Akāla Nirbhaya                                            éternel et sans peur. Tu es le cristal de l'Âme :
Atma Linga Siva Tū                                      c'est ainsi que tu nous combles de faveurs



.

lundi 8 janvier 2018

La citation du lundi

.


La vie est un mystère à vivre, non un problème à résoudre.

Gandhi.

.

dimanche 7 janvier 2018

Roads / Portishead

.


Un des groupes préférés de mes fils vers la fin de leur adolescence....

.

samedi 6 janvier 2018

Rambling Man / Moriarty / Moriba Koita

.


Moriba Koïta un grand griot malien disparu en septembre 2016.
 Il est invité ici par le groupe Moriarty qui est franco américain.
 Un beau mélange !

.

vendredi 5 janvier 2018

Himalaya, Histoire de ma vie / Olivier Follmi

.


Olivier Follmi tourne en ce moment avec Connaissances du monde 
et présente ce film où il est entre autre question de Motup notre guide au Ladakh cet été ...
Les conférences ont lieu plutôt dans l'Ouest de la France. 
Pour le programme consultez le site de Connaissance du monde.

Merci Marie-Jo pour l'info...

.

jeudi 4 janvier 2018

From Tiru

.

Envoyé par nos amis Ute et Volker...
Les voeux de l'ashram de Yogi Ramsuratkumar où on  voit Yogi dans son geste si connu de bénédiction, ainsi que Ma Devaki que nous avons chaque fois le grand bonheur de rencontrer longuement quand nous allons à Tiru. Elle a passé les 10 dernières années de la vie de son maître avec lui, à ses pieds et à son service dans une sadhana intense qu'elle poursuit depuis. Et les fruits de cette longue fréquentation intime de Yogi sont très inspirants...


Il est le battement de coeur du monde...
Gardez le contact avec lui

.

.

mercredi 3 janvier 2018

Célébrer la couleur (2)

.


J'ai choisi le mercredi pour ce petit feuilleton, le jour des enfants !

.

mardi 2 janvier 2018

Voeux de Jetsunma Tenzin Palmo

.



"As we approach to the New Year we have again the chance to consider the changes, outer and inner, we would like to see for the coming months. This world is in a precarious state and the media does nothing to lessen people’s fears and anxieties - rather it helps to foster our group paranoia. This negative mind state does not improve the situation and indeed often renders us feeling helpless. All this fear and despair only adds to the global negativity – the thick psychic pollution of dark emotions covering this planet, such as aggression, greed, competition, corruption and fear. This mental and emotional contamination is far more destructive to our lives than material pollution alone.

Remembering that we are in samsara which was never described as a joy-ride, we can nonetheless appreciate all the goodness in the world – the kindness and compassion in the face of natural and man-made disasters, daily acts of generosity and consideration, the sheer courage of so many caught in hopeless situations. We can rejoice at goodness! This shines a light into the darkness. 

So please send lots of loving kindness out into the world – to our family and workplace –our neighborhood – our country and to the whole world. Send love towards all beings sharing this planet, not just humans but animals, birds, insects, creatures living in the oceans, lakes and rivers, beings above the ground and under the ground, including all the trees and plants. ‘All beings everywhere: may they be well and happy! May they be free from suffering! May they be peaceful and at their ease!’ And we start this meditation with sending loving kindness first to ourselves…."


Jetsunma Tenzin Palmo

"À l'approche de la Nouvelle Année, nous avons de nouveau l'occasion de considérer les changements intérieurs et extérieurs que nous aimerions voir advenir dans les mois qui viennent. Notre monde est en état d'instabilité et les médias ne font rien pour diminuer les peurs et l'anxiété des gens - ils encouragent au contraire la paranoïa générale. Cet état d'esprit négatif n'améliore pas la situation et en réalité nous met souvent dans un sentiment d'impuissance. Toute cette peur, tout ce désespoir s'ajoutent seulement à la négativité générale - l'épaisse pollution psychique d'émotions négatives qui couvre notre planète comme l'agressivité, l'envie, la compétition, la corruption et la peur. Cette contamination mentale et émotionnelle est bien plus destructrice pour nos vies que la seule pollution matérielle.
Tout en nous souvenant que le  samsara où nous vivons n'a jamais été décrit comme une partie de plaisir,  nous pouvons cependant apprécier toutes les bonnes choses du monde - la gentillesse et la compassion dont font preuve les gens face aux désastres naturels ou causés par l'homme, les actes quotidiens de générosité et d'attention à l'autre, le pur courage que beaucoup manifestent dans des situations désespérées. Nous pouvons nous réjouir de la bonté ! Elle est  une lumière qui illumine l'obscurité. 
Alors, je vous en prie, envoyez plein de bonté à travers le monde - dans votre famille, sur votre lieu de travail - à vos voisins - à votre pays, au monde entier. Envoyez de l'amour à tous les êtres qui partagent notre planète, non seulement les être humains mais aussi les animaux, les oiseaux, les insectes, les créatures qui vivent dans les océans,  les lacs et les rivières, les êtres qui vivent sous et sur la terre, en incluant les arbres et les plantes. " Que tous les êtres, partout , aillent bien et soient heureux ! Que tous échappent à la souffrance ! Qu'ils soient en paix et à leur aise !" Et commençons cette méditation en nous envoyant de la bonté à nous-mêmes..."





lundi 1 janvier 2018

Bonne année !

.


Le meilleur pour chacun d'entre nous...
- C'est quoi le meilleur ?
-C'est ce que 2018 va nous proposer !

.

La citation du lundi

.


"Vous devez apprendre le demi tour qui dirige votre lumière vers l'intérieur,
 pour illuminer votre vraie nature.
Le corps et l'âme d'eux même s'effaceront, et votre visage originel apparaîtra.
Si vous voulez atteindre l'éveil, vous devez pratique l'éveil sans tarder."

Maître Dögen ( 1200 - 1253) 
Fukanzazengi ( 1227)

.