mercredi 18 septembre 2019

Merveille...


.

Manoj Kinger

Les coquelicots bleus de l'Himalaya sous la pluie, 
parc national de la vallée des fleurs, Uttarakhand, Inde.


lundi 16 septembre 2019

samedi 14 septembre 2019

vendredi 13 septembre 2019

Humour noir ...


.


Merci Monique.

.

jeudi 12 septembre 2019

L'autre connexion à La Belle Terre en Ardèche


.



Vous vous souvenez certainement des extraits de ce film que nous avons postés sur le blog.

Il sera projeté le mercredi 18 septembre à 18h à La Belle Terre .

Notre amie Laure Fonteneau présentera l'atelier Parents/Enfants 
qu'elle animera une demi journée par mois à partir d'octobre.

Venez nombreux !!

.

mercredi 11 septembre 2019

Godless


.


Au risque de décevoir certaines ou certains d'entre vous, je voudrais dire le bien que je pense d'une mini série Netfix. Et oui, il nous arrive de regarder des séries, nul n'est parfait !
Cette série déjà ancienne (2 ans!) explore sur sept épisodes d'environ une heure les mécanismes bien connus du western. Donc si ce genre plutôt délaissé de nos jours ne vous branche pas, oubliez ce post. Sinon, c'est à voir, c'est une vraie pépite. De bons personnages beaux, sobres, bien placés, de somptueux paysages, un magnifique clin d'oeil à "l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux". J'ai vraiment bien aimé. Faites vous plaisir.

.

lundi 9 septembre 2019

la citation du lundi

.

Tim Leura Tjapaltjarri, Yam Spirit Dreaming (Rêve de l'esprit de l'igname), 1972. 

" Qui a connu l'amour pur, l'amour fou, l'amour tel qu'il se donne d'ordinaire aux adolescents, cet amour qui métamorphose le monde et nimbe jusqu'à la moindre chose d'un éclat étincelant et captivant, qui a connu cet amour a connu l'esprit. Et qui a connu l'émerveillement devant la beauté, celle d'une jonquille ou d'un flocon de neige, celle d'un chant ou d'un poème, celle d'un tableau ou d'une cathédrale, a aussi connu l'esprit. Et, je veux le croire, il n'en est aucun parmi nous qui n'est éprouvé, ne serait-ce qu'en de trop brefs instants le joie engendrée par la beauté ou par l'amour.
Néanmoins, il convient de ne pas s'y tromper ; de tels instants ne sont jamais que ceux de premiers et seuls effleurements. De les avoir connus n'équivaut certes pas à être né à soi-même. En vérité, le don de ces instants est seulement d'avoir permis d'entrevoir et de vivre, un instant, la merveille que nous sommes et avons à être. Mais il reste à la mettre au monde, ceci en s'abandonnant toujours plus complètement à elle, et à chaque jour que Dieu fait. Car telle est la nouvelle naissance."

Michel Fromaget
in "Modernité et désarroi ou l'Âme privée d'Esprit
Le mercure Dauphinois 2007
page 27


.

dimanche 8 septembre 2019

samedi 7 septembre 2019

vendredi 6 septembre 2019

jeudi 5 septembre 2019

Obie Oberholzer


.

Cité par Alexandre et Sonia Poussin dans Afrika Tek I, ce superbe photographe d'Afrique du Sud : Obie Oberholzer
Je vous invite à aller voir son oeuvre sur son site : http://obieoberholzer.net/



African Nguni cattle stand along a country road between the coastal villages of Gouritzmond and Stilbaai of the Cape South Coast. The storm clouds of a cold front approaches from a south-westerly direction.
Bétail Nguni le long d'une route de campagne entre les villages côtiers de  Gouritzmond et Stilbaai sur la Cape South Coast. Les nuages d'orage d'un front froid arrivent du sud ouest.

mercredi 4 septembre 2019

mardi 3 septembre 2019

Sur les terres de Cézanne / Fabienne Verdier

.

Musée Granet 

Aix-en-Provence

21 juin /13 octobre 2019


Une superbe exposition.
Je connaissais les peintures de Fabienne Verdier par deux très beaux livres d'art, L'unique trait de pinceau et Entre ciel et terre, j'ai lu aussi le récit autobiographique de ses 10 années de formation en Chine, Passagère du silence, mais c'est la première fois que j'ai vu ses oeuvres grandeur nature.
La taille réelle, la présence de la matière permettent d'entrer vraiment en résonance avec l'oeuvre...
Une belle expérience !

.
.

lundi 2 septembre 2019

La citation du lundi


.



"À la manière de l'âme et du corps, l'esprit est ouverture et perception. Il ouvre sur le monde non plus physique, non plus psychique, mais spirituel. Ce monde n'est plus celui des apparences, mais celui des essences. Celui qui l'aperçoit connaît plus clairement la raison ultime des choses, leur origine et leur fin. Cet ordre de réalité n'est accessible, ni par la sensation, ni par l'intellection ordinaire mais par la contemplation."

Michel Fromaget
Modernité et désarroi ou l'Âme privée d'Esprit
Ed Le Mercure Dauphinois p23

.

dimanche 1 septembre 2019

samedi 31 août 2019

Hona / Boubakar Traoré


.


Bamako ...

.

vendredi 30 août 2019

Parfaite ?


.


.

jeudi 29 août 2019

Dharma....

.
Jacqueline Roumeguère-Eberhardt 
ici avec des guerriers Maasaï


Extrait de Quand le python se déroule de Jacqueline Roumeguère-Eberhardt.
Elle décrit ici ce qui se passe chez les Gukwe peuple du Kalahari ( Botswana) :

" La nourriture quotidienne était assurée plus souvent par les femmes que par les hommes. Mais un jour les hommes revinrent heureux, portant, les pattes attachées à un pieu, une belle antilope koudou aux grandes cornes torsadées, qu'ils avaient prise dans un piège. Les femmes se mirent à chanter en frappant des mains et un cercle se forma autour de l'animal que deux hommes se mirent à dépecer, tandis que les autres hommes partaient en file indienne vers la forêt. "Ils  partent détendre leurs pièges", me dit-on, lorsque j'interpellai mes voisins. La viande fut partagée selon des règles millénaires, et ce soir tout le monde festoya. Tout le monde sauf un homme, qui se tenait à l'écart, au centre d'un cercle tracé sur le sable, et qui chantait tout seul un hymne solennel. Le lendemain encore, tandis que chacun mangeait, il restait à l'écart, sans manger cette viande. "Il est le propriétaire du piège qui a attrapé l'antilope, m'expliqua-t-on, il demande pardon au Créateur d'avoir tué une de ses  créatures : "Tu vois bien que cela n'est pas par gourmandise que je l'ai prise dans mon piège, mais pour nourrir ma famille ; vois, moi je n'en mange pas." Tous les pièges sont détendus dès qu'un animal a été pris et ne seront reposés que lorsque la viande aura été épuisée. Raffinement suprême, celui qui aura attrapé le koudou ne reposera pas son piège pour ne pas risquer de tuer de nouveau - ainsi pourra-t-il aussi participer au prochain festin."
P 63-64

mardi 27 août 2019

Lalibrairie.com


.


C'est un site de commande de livres par Internet créé par 2500 libraires indépendants.
Bon à savoir ...

Merci Nadège.

.

lundi 26 août 2019

La citation du lundi


.



"Vous êtes tous attirés par cet Infini qui est au fond de vous ou, mieux, cet Infini que vous êtes, cette grandeur, cette immensité, cette non-dépendance, cette liberté de l'atman. Et en même temps vous le refusez et vous restez attachés à cette limitation de l'individualité. Par conséquent vous vivez dans la peur."

Arnaud Desjardins
Pour une mort sans peur
Pocket p111

.

.

dimanche 25 août 2019

Lelabel / Jamie Saft Trio


.


Jazz kletzmer...

From JFL

.

samedi 24 août 2019

Eche / Talisk



.


Vous manquez un peu d'entrain aujourd'hui ?
Voilà ce qui devrait vous en donner ....

.

vendredi 23 août 2019

jeudi 22 août 2019

Infini


.


48 photos prises pendant un an, une fois par semaine, au même endroit ...
Le point le plus haut est le solstice d'été, le point le plus bas le solstice d'hiver.
Le résultat est le symbole de l'Infini !

Merci Fabian.

.

mercredi 21 août 2019

mardi 20 août 2019

Quand le python se déroule / Jacqueline Roumeguère-Eberhardt

.



Un été de relecture m'a amené à ce livre...
Africa Trek d'Alexandre et Sonia Poussin, puis À l'ombre des hommes-lions d'Isabelle Roumeguère. Ce sont deux livres dont je vous ai déjà parlé. Les Poussin ont remonté la faille du Rift du Cap en Afrique du Sud au lac de Tibériade : 14000 Km à pieds en 3 ans ( 2001-2004) portés par l'immense générosité d'un continent qui a vu naître l'humanité. 
Isabelle Roumeguère quant à elle, décrit son enfance chez les Maasaï. Cela m'a donné envie de lire le récit de sa mère Jacqueline. 
Née en Afrique dans une famille de missionnaires protestants, Jacqueline est devenue chercheur au CNRS et a passé sa vie à recueillir, filmer, garder la mémoire des rituels d'initiations des peuples du Grand Zimbabwe. D'elle, ses amis africains disent que seule sa peau et ses cheveux blonds sont blancs  en réalité elle est africaine. Elle a donc naturellement élevé ses 3 enfants chez les Maasaï où elle a vécu 22 ans.
La magnifique photo de couverture du livre est extraite du rituel d'initiation des jeunes filles Venda - Jacqueline a elle-même été initiée en tant que princesse Venda - c'est la danse du Deu, le python qui se déroule. 
Le livre m'a passionnée. Il permet d'approcher la spiritualité des peuples d'Afrique de l'Est. Jacqueline Roumeguère-Eberhardt est une remarquable passeuse, un être entre deux cultures, complètement à l'aise dans l'une et dans l'autre et qui nous permet de pénétrer un monde où la réalité matérielle n'est qu'une partie de l'expérience, une petite partie. La plus profonde est celle du monde des ancêtres et du monde des esprits. L'auteur montre comment toute la vie humaine est structurée par les rites de passages, ces portes qui s'ouvrent sur l'Invisible.

.

lundi 19 août 2019

La citation du lundi


.




Il y a, en vérité, en nous, des heures qui ne meurent pas,
des heures qui dessinent l'identité de notre être profond,
des heures où déjà nous pressentons ce que peut signifier l'immortalité.

M Zundel, A l'écoute du Silence, Tequi, 1979, p.53


.


dimanche 18 août 2019

samedi 17 août 2019

Une sorcière comme les autres / Laetitia Isambert


.


Très belle interprétation d'une des plus puissantes  chansons d'Anne Sylvestre.
Toujours d'actualité...

.


.

vendredi 16 août 2019

Éveillé ?


.



.

jeudi 15 août 2019

Assomption

.


" Je suis la servante du Seigneur"

.
.

mercredi 14 août 2019

mardi 13 août 2019

Le passeur de lumière / Bernard Tirtiaux

.


Au XIIème siècle, Nivard de Chassepierre est un maître dans l'art du vitrail, pas un saint, non, un homme très faillible au caractère entier, passionné, pas un bon chrétien au sens strict, mais un homme qui cherche,  à travers la transparence, la lumière, les couleurs quelque chose qui ressemble à l'Ultime Lumière...

.

lundi 12 août 2019

La citation du lundi


.

"y en el Monte
Nada"

et sur le Mont
Rien

Jean de la Croix
Subida al Monte Carmelo
Montée au Mont Carmel

.

samedi 10 août 2019

Ramana Maharshi / Ella Maillart

.



Ella Maillart au sujet de Ramana Maharshi
''Les Occidentaux qui connaissent le Maharshi se sentent contraints de dire combien ils sont perplexes par l'inactivité du Sage. Nous nous sommes identifiés avec nos corps et sommes convaincus qu'il faut être visiblement actif. Nous oublions que l'inactivité est à la base de son activité corollaire ; que la roue utile ne pourrait pas exister ou se déplacer sans un centre
immobile.
J'ai ressenti fortement à Tiruvannamalai que de si grands êtres tel que le Maharshi sont le sel de la terre. Quelque chose d'intangible émane de ces hommes réalisés ; Ils sanctifient la terre par leur présence. Le Sage a atteint une certitude qui le libère de l'agitation ; sans crainte, désir et doute - il peut faire des choses qu'aucun d'entre nous ne peut faire, car il est sans ego. Ceux qui vivent près de lui ont la conviction qu'il savait de quoi il parlait, lui qui savait le 'pourquoi et le comment' de ce qui les harcelait. Ils ont cessé de s'inquiéter continuellement des problèmes qu'ils n'avaient jamais l'intention de résoudre.
Le Maharshi est un lien entre ce que nous appelons le monde concret et le non-manifesté. Il est un symbole vivant de cette connaissance sans laquelle l'humanité d'aujourd'hui n'est qu'une plaisanterie pitoyable. Il instore une paix durable au centre du cœur de chaque homme.
Qu'observons-nous aujourd'hui en occident? Chaque instant s'ajoute au désespoir des hommes perdus dans des recherches infructueuses. Le désespoir gagnant du terrain, chacun étant obligé de chercher une solution dans des allées dont la plupart deviennent aveugles.
Le Sage du Vedanta symbolise un lien entre l'inconnaissable ultime et l'homme. Le Sage
s'appuie sur une activité sans action et continue à enseigner sans paroles. (...)
Je suis venue à Tituvannamalai afin de vivre auprès d'un Maître incarnant la sagesse hindoue, et tandis que qu'un cours pour débutant m'eût mieux convenu, je me trouve trébuchant, de but en blanc, dans l'aride silence du Vedanta qui, à la fin des Vedas, propose l'essence de la connaissance hindoue.
Jeune, le Maharishi avait écrit en vers tamouls : "Lumière de la Conscience qui tout embrasse, c'est en toi que se forme l'image de l'univers, qu'elle y demeure et s'y dissout, mystère qui
détient le miracle de la vérité. Tu es le Soi intérieur, le "Je" vibrant dans le coeur. Coeur est ton nom, ô Seigneur !"
Les raisons qui avaient donné vie à cette phrase m'envahissent, abolissant en moi la solitude, et cette plénitude me fait oublier le lieu et le temps. Profonde, unique, précieuse, elle est incommunicable. En ouvrant les yeux, je vois le soleil couchant souligner d'or un nuage majestueux. N'est-ce pas le symbole même de ma méditation : la lumière de la conscience, joie
immuable, n'est-ce pas l'origine de toute forme ? N'est-ce pas la voie véritable ? (...)
La leçon facile vient du sage, un homme qui vit dans la paix et la maîtrise absolue de soi, qualités qui émanent de lui (il n'est pas particulièrement beau mais tellement bon et candide), ce qui fait l'effet d'un baume. La leçon plus subtile, que je n'ai pas encore apprise, est la suivante : cet homme unique, dont la vie a été intense depuis l'enfance, a réussi à l'aide d'un sixième sens à explorer la voie difficile qui mène à la racine de la conscience ; il existe là une énergie qui est éternelle, qui n'a rien à voir avec le corps et qui est régie par les lois -cachées pour nous - qui gouvernent l'univers. Dans notre ignorance, nous appelons certaines choses"mauvaises" parce que nous ne pouvons pas comprendre que le bon peut surgir du mal, et que tout est le
résultat de causes préalables. Ce n'est que par l'abandon, le détachement, par l'effort de connaître le vrai soi - cette part de la conscience profonde et éternelle qui est en chacun de nous - que nous trouverons le bonheur permanent que nous poursuivons, aidant par là-même l'humanité à s'élever au-dessus de notre état semi-animal. (...)
Des familles entières viennent se prosterner devant lui, s'allongeant trois fois, d'abord avec leurs bras étendus vers l'avant, ensuite ramenés le long du corps, tandis qu'une joue puis l'autre touchent le sol qu'ils embrasent enfin. Les jeunes enfants qui essaient de faire cela sont charmants et reçoivent le même sourire lumineux que les singes qui viennent mendier, ou la vache qui, chaque fois qu'on omet de l'attacher, vient voir le sage. On lui pose peu de
questions parce que peu de questions se posent : dès que l'on se trouve près de lui, on se rend compte que la plupart des questions ne sont que des mots et ne font pas partie des choses vraiment vitales. Sa présence agit dans un sens positif qui nous fait sentir : la réponse est
en moi et pour qu'elle soit de quelque profit, je dois la trouver moi-même"
Ella Maillart.

.

vendredi 9 août 2019

?


.


.

jeudi 8 août 2019

Highlands


.


Merveilles de l'Écosse vue du ciel ...

.

lundi 5 août 2019

La citation du lundi

.


"Le disciple n'est pas au dessus du maître; mais une fois bien formé, chacun sera comme son maître.
Qu'as-tu à regarder la paille dans l'oeil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton oeil à toi, tu ne la remarques pas ?"
Luc,40-41

.

dimanche 4 août 2019

Ravi Shankar, Alla Rakha, Yehudi Menuhin


.


Conversation musicale sublime entre trois maîtres.
Chacun est un géant dans son instrument.
Ils viennent de pays et de traditions différentes : Ravi Shankar est né à Varanasi de tradition hindoue,  Ustad Alla Rakha Indien aussi mais de Jammu tout à fait au Nord et de tradition musulmane, Yehudi Menuhin est né à New York et de tradition juive.
Belle rencontre ...


.

samedi 3 août 2019

Sad Lisa /The Lao Tizer Band

.


"Une  très belle interprétation du titre de Cat Stevens 
découverte il  y a peu"

JFL
.

vendredi 2 août 2019

jeudi 1 août 2019

Darshan


.


Voici Chandra, l'un des deux tigres de Sumatra du Zoo d'Edimbourg en Écosse.
Panthera Tigris Sumatrae est en voie d'extinction.

Cliquez sur la photo pour qu'elle apparaisse en grand.

.

.

mercredi 31 juillet 2019

Ramdas / Marc Averous


.


Une très belle biographie de Papa Ramdas...
À lire...

.








mardi 30 juillet 2019

Tu marches au Ciel






Je viens d'apprendre par notre fidèle ami Gérard la mort d'un ami commun: Daniel Zanin.
Nous nous sommes rencontré  en 1995 en plein désert Tunisien. Daniel accompagnait un groupe autour du conte et de la marche et pour ma part j'animais un stage de décapitation dans la ligne de Douglas Harding. Nous avions immédiatement sympathisé et Daniel avait été très touché par cette possibilité de retourner la conscience sur Elle-même. J'ai quelque part une photo où on le voit pratiquer le fameux exercice du Tube avec.......un Dromadaire. Souvenir de son grand sourire en me disant: "ça marche aussi avec les dromadaires." Il devait par la suite enrichir sa pratique auprès de nombreux groupes  de marche  avec l'approche radicale de Douglas.
La vie nous a séparé quelques années après, mais tu es toujours resté dans mon coeur.
Tu marches là-haut maintenant. A bientôt l'ami.

lundi 29 juillet 2019

La citation du lundi


.


" Je suis un brin de paille devant toi,
Ô vent violent :
Comment savoir où je tomberai ?"

Roumi

.




dimanche 28 juillet 2019

samedi 27 juillet 2019

Bach Double Violin Concerto / Yehudi Menuhin And David Oistrakh.


.


Bach encore...
18' de  bonheur pur...

.

vendredi 26 juillet 2019

jeudi 25 juillet 2019

mercredi 24 juillet 2019

South America


.


Quelle beauté !

.

mardi 23 juillet 2019

La voie du Feng Shui / Marie-Pierre Dillenseger


.


Un livre passionnant.
L'interview de Marie-Pierre Dillenseger vous éclairera plus que mes commentaires...


.

lundi 22 juillet 2019

La citation du lundi


.

"Every place is a place to be"

Tout lieu est un lieu pour être

Les formules de Swami Prajnanpad 
La Table Ronde P130


.

dimanche 21 juillet 2019

GOODALE Balkan Bach / Joanna Goodale

.


Merci Marie-Jo pour cette belle découverte !

Pour en savoir plus sur cette artiste singulière c'est ici.

.

samedi 20 juillet 2019

Asimbonanga / Johnny Clegg

.


"Asimbonanga" , "Nous ne l'avons pas vu" en langue zoulou, une chanson écrite sur Mandela à l'époque où il était encore emprisonné à Robben Island et où il était un symbole sans visage.
En hommage à ce grand homme et à Johnny Clegg, le zoulou blanc qui vient de nous quitter et qui a consacré sa vie à lutter conter l'apartheid, cet extrait de la fin d'un concert à Fancfort...

.

vendredi 19 juillet 2019

jeudi 18 juillet 2019

Danse de feu

.


Lara Castiglioni est une danseuse magique, avec le feu, avec les colombes...

Si vous voulez découvrir son site .

.

mercredi 17 juillet 2019

Kundun / Mary Craig


.


Une biographie fournie, très bien documentée du Dalaï Lama et de sa famille écrite en 1995.

En fait le récit est moins centré sur Kundun ( la Présence) que sur l'ensemble de cette famille qui d'un petit village de l'Amdo va se retrouver dans les ors du Potala puis dans le tourbillon de l'exil. Chacun des frères et soeurs selon ses talents et son caractère - souvent bien trempé - va servir le Dalaï Lama et le peuple tibétain. Les prises de positions sont très différentes, les destins aussi.
C'est vraiment très intéressant, raconté avec ferveur sans tomber dans l'hagiographie. 
Une belle lecture.

.

lundi 15 juillet 2019

La citation du lundi

.



"L'homme est un être à trois étages. Le premier étage est physiologique, le deuxième étage psychologique, le troisième est une simple possibilité : une aimantation, une vocation. Les deux premiers sont préfabriqués : les étages physiologique et psychologique. C'est au troisième étage que se situe tout l'humain et tout le divin. Notre vrai moi nous attend au troisième étage, car c'est là que la connaissance de Dieu est inséparable de la connaissance de l'homme."

in Les trois visages de l'amour 
Michel Fromaget
Ed Le Mercure Dauphinois p 85
(citation de R. Habachi,  Panorama de la pensée de Maurice Zundel (2003) p 159)

.

dimanche 14 juillet 2019

Haja o'que houver / Madredeus

.


Une magnifique chanson d'amour ...

.

samedi 13 juillet 2019

Closer To The Truth / Tony Joe White

.



"J'ai toujours aimé ce type, et particulièrement cette  chanson...

Il est mort il y a environ un an
Nous nous sommes vivants"


JFL

.

vendredi 12 juillet 2019

jeudi 11 juillet 2019

mercredi 10 juillet 2019

Claire et Reno Marca

.


Connaissez-vous ces étonnants voyageurs ? 
Leurs carnets de voyage ?
Les dessins de Reno et les textes de Claire ?

Vous pouvez pour en savoir plus visiter leur site .

Ou découvrir des photos et dessins de Reno sur son compte Instagram

Il y a des merveilles !!!

.