mercredi 23 août 2017

The present

.


Merci merci Karl,
c'est en effet un petit bijou !

.

mardi 22 août 2017

Jama Masjid, Delhi.

.

Aid 2017.

Le groupe est  arrivé à Delhi ce matin...

.

lundi 21 août 2017

La citation du lundi

.

En prélude à notre voyage au Ladakh...





" La dévotion est l'essence du chemin, et si nous n'avons rien d'autre à l'esprit que la présence du maître, et n'éprouvons rien d'autre qu'une dévotion fervente, tout ce qui se produit est perçu comme sa bénédiction. Pratiquer simplement, sans jamais se départir de cette dévotion, est la prière même.
Lorsque toutes nos pensées sont imprégnées de dévotion envers le maître, naît en nous une confiance naturelle que cette dévotion même saura résoudre toutes les situations. Toutes les formes sont le maître, tous les sons sont prière, et toutes les pensées, grossières ou subtiles, s'élèvent en tant que dévotion. Tout est spontanément libéré dans la nature absolue, tels des noeuds dénoués dans le ciel."

Dilgo Khyentsé Rinpoché
Cité dans Le livre tibétain de la Vie et de la Mort
Sogyal Rinpoché
Le livre de poche p 284-285

.

samedi 19 août 2017

vendredi 18 août 2017

jeudi 17 août 2017

mercredi 16 août 2017

La naissance d'un chêne...

.



Video créée pour le post aux arbres-citoyens.

Filmé par Neil Bromhall  : en quelques minutes la naissance d'un chêne, 
qui a duré  huit mois d'évolution jusqu'à la première pousse.

Quelle merveille !

.

mardi 15 août 2017

La nuit bengali / Mircea Éliade

.



Une histoire assez largement autobiographique.
Un amour impossible entre Allan jeune ingénieur 
et Maitreyi la fille de son supérieur qui a reçu Allan dans sa maison.
Une passion romantique sur fond d'Inde coloniale des années 30.
Beaucoup d'exaltation et de drame mais aussi une approche fine de l'incompréhension 
qui sépare le monde des blancs et celui des indiens. 

J'ai retenu cette phrase :
"Une nuit nous avons traversé Chandernagor. Le boulevard brillamment illuminé ne put effacer en moi l'impression de mélancolie et de lassitude que m'avaient donnée les ruines du Palais, glorieux souvenir de cette vieille colonie française perdue à l'autre bout du monde. Pendant le retour, je pensais à la puissance et à l'éternité de cette Inde qui endure tout, qui absorbe tout, sans se soucier des hordes qui l'envahissent ni des maîtres qui la subjuguent."

P162

.

lundi 14 août 2017

La citation du lundi

.

 Pangong Tso, Ladakh. Photo de Véronique Fabart


À la considération
l'inaptitude de l'homme
à comprendre l'univers
ne l'empêche nullement
de l'admirer

Jacques Goorma
À
Hommages, adresses, dédicaces
Ed Arfuyen p 95

.

samedi 12 août 2017

vendredi 11 août 2017

El Houb El Hindi / Dhafer Youssef

.



Traduction du titre : L'amour indien...


.

jeudi 10 août 2017

L'Algérie c'est beau comme l'Amérique / Olivia Burton / Mahi Grand

.





Je laisse le soin aux auteurs de parler de cette BD que j'ai dévorée...
Le sujet me touche de près.

Merci, merci Mathilde pour ce beau cadeau.



.

mercredi 9 août 2017

Malek Jân Ne'Mati / Leili Anvar

.



Une merveille que les traces de cette femme mystique  Kurde morte en France et dont le sanctuaire est quelque part  dans le Loir et Cher.

Je laisse Leili Anvar vous la présenter :



Merci Sandrine D pour cette belle découverte.
.

mardi 8 août 2017

Le dernier Moghol / William Dalrymple

.



Passionnant...
Le dernier empereur des Indes, Fazal, de son nom de plume...
Toute la richesse et la subtilité d'une époque dans une langue précise et claire, 
celle de l'historien et du conteur à la fois.

.

lundi 7 août 2017

La citation du lundi

.



"La vie quotidienne n'est pas séparée de la vie éternelle. Tant que vous imaginerez que la vie ordinaire est différente de la vie spirituelle, vous éprouverez ce genre de difficultés. Si la vie spirituelle est comprise correctement, vous découvrirez qu'elle n'est pas différente de la vie active.
Est-ce que le mental peut arriver à s'attraper lui-même, comme s'il était un objet ? La vraie voie consiste à chercher et à trouver la source de toutes les fonctions mentales. Cette source du mental est la Réalité suprême. On ne peut pas arriver à connaître le Soi, à cause de l'interférence des pensées.
Le Soi n'est réalisé que quand les pensées ont toutes disparu.

Ramana Maharshi

in Paroles des sages de l'Inde
Albin Michel 
Carnets de sagesse
P 33

.

dimanche 6 août 2017

samedi 5 août 2017

vendredi 4 août 2017

Le test du miroir


.

Le miroir au service 
de la nécessaire identification
peut-il être aussi un outil
de désidentification?
YES

Merci Bénédicte

.

jeudi 3 août 2017

L'ambition / Krisnamurti

.


«Voyez-vous, la réalité est un problème très complexe. C’est la société qui est coupable. Les ambitieux et les malins exploitent les autres et parviennent au sommet. Le désir de chacun est de gravir les échelons, de monter aussi haut que possible, et alors que se produit-il? On se piétine les uns les autres et celui qui est écrasé demande “pourquoi la vie est-elle si injuste? Vous avez tout et je suis un incapable, je n’ai rien”.
Tant que nous continuerons à grimper à l’échelle du succès, il y aura toujours des malheureux et des affamés. C’est notre désir de réussir qui doit être compris, et non la raison pour laquelle certains sont riches et d’autres pauvres, pourquoi les uns ont du talent et les autres non. C’est notre désir de grimper, d’être importants, qui doit changer. Nous aspirons tous au succès, n’est-ce pas?
C’est-là qu’il faut chercher la faute, pas dans un karma ou dans quelque autre explication. La réalité est que nous voulons tous “grimper”: peut-être pas jusqu’au sommet, mais aussi haut que possible. Tant qu’existera ce désir d’être “quelqu’un” dans le monde, nous aurons des riches et des pauvres, des exploiteurs et des exploités.»


J. Krishnamurti

Merci Nadège.


mercredi 2 août 2017

La plénitude de l'Amour / Sainte Thérèse de l'enfant Jésus


.

Thérèse Martin à l'âge de 15 ans quand elle demande au Pape 
une dispense pour entrer au Carmel de Lisieux
« Comment une âme aussi imparfaite que la mienne peut-elle aspirer à posséder la plénitude de l’Amour ?… 0 Jésus ! mon premier, mon seul Ami, toi que j’aime UNIQUEMENT, dis-moi quel est ce mystère ?… Pourquoi ne réserves-tu pas ces immenses aspirations aux grandes âmes, aux Aigles qui planent dans les hauteurs ?… Moi je me considère comme un faible petit oiseau couvert seulement d’un léger duvet, je ne suis pas un aigle j’en ai simplement les yeux et le cœur car malgré ma petitesse extrême j’ose fixer le Soleil Divin, le Soleil de l’Amour et mon cœur sent en lui toutes les aspirations de l’Aigle… » (Ms B,4v)

.

mardi 1 août 2017

Un fils en or / Shilpi Somaya Gowda

.



Un excellent roman pour cet été. 
Une vision toute en nuances de la culture indienne, 
de la famille, de la vie des femmes et de celle des expatriés, 
incarnée dans des personnages attachants.

.