mercredi 5 décembre 2018

L'enfance d'un maître

.


S'il passe près de chez vous allez vite le voir !

.

8 commentaires:

yannick a dit…

Je conseille de lire l'article du monde à propos du film.

sylvie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Corinne a dit…

Oui, l'article du Monde est très juste : il y a un lissage de ce que Kalou Rinpoché a subi et aussi de la période pudiquement appelée de dépression qui a suivi.
Pourtant, cet article passe de mon point de vue à côté de l'essentiel du film. Le film n'est pas une dénonciation mais le parcours d'un homme à qui échoit un rôle qu'en tant qu'enfant, il ne peut qu'accepter. Après une crise majeure qui lui fera tout rejeter, qui le fera passer par la souffrance mais aussi la fascination du monde, il accepte en connaissance de cause d'être Rinpoché, tout en restant lui-même et sans rien nier de ce qu'il a vécu.

sylvie a dit…

Merci pour ce post, et merci Yannick de nous signaler l'article du journal Le Monde. On y trouve le lien vers cette vidéo complémentaire, bien intéressante aussi : https://www.youtube.com/watch?v=z5Ka3bEN1rs
"To be responsable is the important", dit-il.

dimitri banzet a dit…

OK, il passe à Nyons vendredi.
Merci .

Benoît Portier a dit…

J' acquiesce dans le sens de Corinne en ce qui concerne l' article du Monde.
Yangsi kalou Rinpoché est un grand maître.
Il y a même une photo de lui tout jeune dans la chapelle tibétaine.
Arnaud avait encore vu juste. 😊

dimitri banzet a dit…

Je vais le voir car le Bouddhisme et l'Hindouisme m'apporte, mais votre seule réponse çi-dessus est une grande aide Corinne .

yannick a dit…

Je n'ai pas vu le film et espère le voir. Mais je ne veux rien mythifier quand je découvre des comportements scandaleux ou irrespectueux. La voie c'est d'être clair sur tout. J'avais vu Kalou Rimpoché en Dordogne il y a bien longtemps...