mardi 24 janvier 2017

Le souffle de l'hiver / JJ Samuel

.



Le souffle de l'hiver

L'hiver vient et le froid avec lui
Le jour peine à sortir de la nuit
Le noir se niche dans les plis de nos coeurs
et subrepticement se répand la frayeur.

Entends, petite amie, les loups hurlent déjà
et dans l'obscurité sens-tu aussi le froid ?
Entends-tu les voisins qui déjà se calfeutrent
quand au fond de nous-mêmes pousse une âme de pleutre ?

Allumes la télé et un vent de panique
te guide vers des fous
des hommes au coeur de brique
qui ne veulent rien d'autre que te mettre à genoux.

Écoutes, mon amie, dans cette obscurité
Un souffle est là qui agite tes flancs,
Qui murmure en ton sein et berce ta poitrine,
Ne t'a jamais quitté au plus fort des tourments
Et sera avec toi jusqu'au moment ultime.

Le crois-tu ? C'est la vie qui, comme l'eau du fleuve,
Quels que soient les ravins et les déserts arides,
Finira quoiqu'il vente et qu'il pleuve,
À rejoindre la mer qui l'attends sur sa rive.

Si dehors c'est glacé et le chaos s'installe,
Au coeur de notre coeur l'avenir est tracé
L'eau de la source, avec sa pureté
Demeure en nous et notre vie se cale
Sur ce souffle tranquille qui traverse les peurs,
Les tristesses, les joies, la honte et les fureurs.

Les hommes du désert , eux, l'appellent la pluie
Ceux pour qui tout est sombre le surnomment le jour
Dans l'ombre des mystères certains parlent d'esprit,
Mais ce souffle fragile n'est autre que l'amour.

Laisse-le, mon amie, laisse-le te conduire
Et animer ton coeur, brisé et palpitant
Vers ta fragilité, source même du rire,
Vers le centre de toi, là où tout est vivant.


Jean-Jacques  Samuel décembre 2016

Merci Jean-Jacques !

.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Beau poème, merci

M-Jose a dit…

Superbe Jean jacques.
Merci

j-p gepetto a dit…

Je goûte cette belle nourriture...
JP Gepetto

Anonyme a dit…

Que c'est beau!
Merci pour ce partage.
Anouk

Anonyme a dit…

quel beau poème! il me touche..j'ai envie de le partager...
Merci
Monique

Carole Depoivre a dit…

Magnifique, le Vent et l'Océan ont portés jusqu'ici ton magnifique poème !...

Merci à toi et aux éléments naturels et quantiques ..

Carole