mercredi 9 mai 2018

La lettre de Dieu

.



Extraite du  site de Nadège Amar. Swamiji est ici Chandra Swami Udasin.

Est-ce qu'aujourd'hui encore Dieu attendra en vain ??

.

8 commentaires:

dimitri banzet a dit…

yes, D'accord pour honorer la vie . Merci .

dimitri banzet a dit…

Uniquement de l'amour exprimé, bouleversant .
Merci beaucoup de provoquer ce bouleversement .

Agnès Moulin a dit…

quel beau texte ! il me montre à quel point je suis loin de l'ici et maintenant ...
Merci Corinne pour ce beau cadeau

Michele Delrez a dit…

Magnifique rappel!

Anonyme a dit…

Merci Corinne
C'est si vrai...
Karl

Anonyme a dit…

Je pensais que Dieu n'attendait rien, puisqu'il est tout ! ;-)

Philippe.

Anonyme a dit…

Si j'ai bien toute ma mémoire
Disait Dieu dans un coin du ciel
J'avais commencé une histoire
Sur une planète nouvelle, toute bleue
Bleue, pour pas qu'on la confonde
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait

J'y avais mis des gens de passage
Et j'avais mélangé les couleurs
Je leur avais appris le partage
Ils avaient répété par cœur
"Toujours"! tous toujours dans la même ronde
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait

Je me souviens d'avoir dit aux hommes
Pour chaque fille une colline de fleurs
Et puis j'ai planté des arbres à pommes
Où tout le monde a mordu de bon cœur
Et partout, partout des rivières profondes
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait

Soudain toute la ville s'arrête
Il paraît que les fleuves ont grossi
Les enfants s'approchent, s'inquiètent
Et demandent "pourquoi tous ces bruits?"
Sans doute, Dieu et sa barbe blonde
Dieu qui s'est assis sur le rebord du monde
Et qui pleure de le voir tel qu'il est!
Dieu qui s'est assis sur le rebord du monde
Et qui pleure de le voir tel qu'il est.

PS : C'est pas de moi, c'est de Jacques Cabrel.

j-p gepetto a dit…

Je laisse agir.
Merci Corinne.
JP Gepetto