mercredi 28 octobre 2015

Vole, vole...............

.



Tout ce qui naît est porteur de promesse, promesse d’un devenir qui le façonne, qui le transforme, qui le pousse toujours en avant, qui le projette à son rythme pour le faire advenir « ce qu’il est ». Ainsi le fleuve devient la mer, la chrysalide abandonne son cocon pour devenir papillon de liberté. Du grain enfoui surgit la moisson, le printemps chasse l’hiver, la fleur devient fruit, l’aurore vient éclairer la nuit, le nourrisson dépendant devient l’adulte responsable … Faut-il donc toujours mourir pour renaître ? S’il est vrai que la mort est une nouvelle naissance, s’il est vrai que les morts sont les vivants d’un monde nouveau, alors l’homme ne meurt pas, il est conduit tout naturellement vers la Lumière.      Monique Vesco    

Transmis par Michel Chapotin

.

14 commentaires:

Stéphane a dit…

Je pense à toi Alain René, merci pour ta lumière, ton travail et ton humour .

M-Jose a dit…

Merci de nous envoyer son beau sourire accueillant.
Je t'accompagne de mes plus douces pensées, Alain René.

Renaud Perronnet a dit…

Bon voyage l'ami !

Renaud

Frédéric a dit…

Je garde l’image de quelqu'un de bienveillant, avec un regard doux; je ne l'ai pas connu bcp mais une connexion existait entre nous.. bon voyage mon Ami! a un jour peut être qui sait!

Frédéric a dit…

Et merci Corinne et Alain pour cette photo...

Anonyme a dit…

bon voyage Alain rené ta présence à hauteville va nous manquer

Beatrice

CLO a dit…

Texte magnifique en hommage à Alain René "conduit tout naturellement vers la lumière"

Anonyme a dit…


très bon voyage Alain René, que tu trouves ce que tu a cherché si ardemment. Merci pour ta présence à Hauteville!

Margarete

Acouphene a dit…

Tu as sûrement rejoins ce monde que tu cherchais, où tout le monde peut vivre en paix...

Loup des Steppes a dit…

Donne le bonjour à Lee Lozowick !

Nicolas a dit…

Ton beau regard doux et plein d'amour est bien vivant en moi Alain-René.

Bonne route à toi

El Guido a dit…

"Mon Ami", c'est comme ça que tu m'appelais. Ta gentillesse et ta profondeur resteront en moi.
Après la surprise, la tristesse et la mélancolie vient en moi la confiance dans la vie en perpétuel mouvement. A plus tard, Alain-René.

cétupourôjurdui a dit…

Donne leur le bonjour
Marie-Laure Léon

Hervé a dit…

Merci Alain-René pour ton aide précieuse à Hauteville,tu as été,tu es et tu sera toujours dans mon cœur comme une étoile sur ce chemin qui nous conduit De l'irréel, au réel, des ténèbres à la lumière, de la souffrance à la joie, de l'ignorance à la connaissance, de la mort à l'immortalité. Merci l'Ami