mercredi 27 avril 2016

Blandine Prévost : AMA DIEM


.


Cette jeune femme et son mari sont un exemple extraordinaire. 
Même s'ils ne connaissent pas  Swamiji, ils ont visiblement choisi 
de prendre ce qui leur arrive comme un défi et une opportunité !

Merci Benoît.

.

5 commentaires:

catherine Bondy a dit…

Merci Corinne, je partage (^_^)
Je t'embrasse fort, fort.
Mes pensées sont avec toi et Alain.
Catherine.

Anonyme a dit…

Cela m'ouvre le coeur, et je ressens aussi la force de la vie (l'amour) qui traverse Blandine et son époux.
Grand Hugh à toi et Alain.
JP gepetto

anne a dit…

Merci infiniment.
Pour avoir travaillé avec des personnes âgées atteintes de cette maladie, je suis mille fois d'accord sur ce qu'ils ont pu dire.

anne a dit…

Je viens de voir sur leur site (ama diem) qu'une maison a été ouverte à Crolles en Isère en janvier et qu'une seconde ouvrira en juin.

Anonyme a dit…

J'avais déjà vu ce reportage et il m'émeut beaucoup ...
depuis ,quatre années se sont écoulées ; leurs projet se réalise à Crolles .je ne sais pas comment se situe cette femme maintenant mais étant donné sa parole ,elle continuera à faire de sa vie une vie réussie telle quelle sera ....
Bravo !!
Dans mes moments de découragements, ces témoignages ,ces paroles m'aident et m' apportent une grande bouffée d'oxygène et de confiance et d'amour .
Merci Corinne
et de tout coeur avec vous deux
Monique