mercredi 7 novembre 2018

Ressentir la peine de l'autre

.
   


.

3 commentaires:

gjmtenba a dit…

en plein dans le 1000 de ce que je vis actuellement
merci

Philippe FABRI a dit…

Est-ce que l'aidé peut parfois avoir de la compassion pour l'aidant qui est parfois lui aussi en souffrance face à son incapacité de gérer sa sensibilité ?

El Guido a dit…

Merci pour ce rappel qui est parfois une réalité.
Je me sent concerné car je viens de commencer à être écoutant à SOS amitié. Cette écoute très ancienne basée sur des techniques rogériennes (Carl Rogers) de re formulations permet à l'appelant d'exprimer sa souffrance et parfois de se sentir compris par l'écoutant. Pour moi, c'est une vérité testée et une grande satisfaction que de me sentir dans une grande fraternité universelle.
Guy Spica