vendredi 4 novembre 2016

Mon initiation chez les chamanes / Corine Sombrun

.


J'aime l'authenticité de cette femme.
 Initiation aux rituels et pratiques chamaniques 
mais aussi à la vie en commun chez les Tsaatanes 
au nord de la Mongolie à la lisière de la Sibérie.


Un extrait :

"C'est très étrange cette notion de savoir qu'on sait ce qu'on fait , sans savoir comment on le sait. En tout cas , la transe me fait découvrir qu'on peut être connecté à une sorte d'énergie, à une sorte d'intelligence "perceptive" qui ne fait pas intervenir mon mental mais qui, au contraire, me montre les limites de ce mental. Peut-être qu'on sait beaucoup plus de choses qu'on ne pense. Qu'on vit en mode "enregistrement" et qu'on reçoit en permanence des sortes d'ultra- ou infra-informations que la dimension sur-dimensionnée du mental occidental nous empêche de voir. La transe aurait donc pour effet , grâce à l'état hyper-perceptif dans lequel elle me plonge, de me reconnecter à cette connaissance et à celle des énergies qui m'entourent. C'est peut-être ça , le monde des esprits. Et les esprits t'enseigneront voudrait tout simplement dire : "Reconnecte-toi à cette connaissance et les réponses viendront..." Mais comment, dans un état "normal" peut-on rééquilibrer mental et perceptif ? Est-ce que ça veut dire réapprendre à observer, à ressentir, à vivre l'instant ? Est-ce qu'on peut développer cette "perceptivité" comme on développe la mémoire ? "

p142-143


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Des entretiens de Corine Sombrun, ici sur RFI :
http://www.rfi.fr/emission/20160816-pourquoi-etudier-transe-chamanique-rediffusion
Dans les "Racines du ciel", France Culture en 2013 :
https://www.franceculture.fr/emissions/les-racines-du-ciel/le-chamanisme-avec-corine-sombrun
Et France Inter cet été 2016 :
https://www.franceinter.fr/emissions/voyage-en-terre-indigene/voyage-en-terre-indigene-02-juillet-2016
https://www.franceinter.fr/emissions/voyage-en-terre-indigene/voyage-en-terre-indigene-27-aout-2016
En espérant que ces liens conviennent, <3

Sandrine Daubrée a dit…

Oui, ce dont elle témoigne me semble être si important pour nous autres, handicapés de la sensibilité perceptive, souvent enfermés dans l'étroite arrogance de notre intelligence analytique...
Et d'accord avec toi, Corinne, sur son authenticité : son positionnement aussi est vraiment chouette à voir (je ne sais plus où je l'ai vue répondre à une interview)... Pas fière, pas jugeante, mais curieuse et disponible pour cette expérience de vie.
Merci! :-)