vendredi 10 août 2018

Arnaud


.


"L'identification, c'est vous prendre pour quelque chose que vous n'êtes pas vraiment. Mais ce que vous êtes absolument, vous ne pouvez pas ne pas l'être, vous ne pouvez pas ne plus l'être. " Je suis" (aham brahmasmi, shivoham) est éternel. Seul ce qui se surajoute à "je suis" est périssable. Je vous en prie,  ne remettez pas à plus tard la recherche fondamentale. Le But suprême n'est pas une chasse gardée des grands yogis de l'Himalaya ou des mystiques justement célèbres comme Thérèse d'Avila et saint Jean de la Croix. Ne remettez pas toujours à demain la Quête ultime. Et c'est cette Réalité Ultime de l'être et de la conscience que désigne, depuis des millénaires et dans des langues différentes, un vocabulaire riche et , à l'origine (sanscrit, hébreu, arabe, grec ancien, chinois) extrêmement précis. C'est avec l'aléatoire des traductions (conscience, âme, esprit, raison, mental, psyché, etc) que naissent les incompréhensions. Cependant, pour évoquer le vécu intime du sage ou du saint, une grande unité de termes apparaît : il s'agit toujours de paix, de joie et d'amour - ou de leurs synonymes. Un état heureux non dépendant des circonstances extérieures, libre des opposés joie-peine, paix-trouble, amour-haine. Cette constance transcende les approches distinctes, théologique ou métaphysique, dualiste ou non dualiste.
Qu'est-ce qui, aujourd'hui, vous exile de, ou vous arrache à, la plénitude infinie et immuable à laquelle, en vérité, au plus profond de vos coeurs, malgré les désirs et les peurs de la surface, vous aspirez tous?"

Arnaud Desjardins 
 La Paix toujours présente 
La table ronde 2011 pages 91/92

.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci Corinne
Karl

Anonyme a dit…

Merci Corinne !

Sandrine Daubrée a dit…

Ce qui m'arrache à la paix des profondeurs? l'identification à cette poupée agitée, à son histoire etc. Quand vais-je Voir? Merci Arnaud en ce jour particulier...

Anonyme a dit…

Merci, immense cadeau d'Arnaud et mon livre de chevet. Un mauvais comptable.