mercredi 2 décembre 2009

La conscience Zen

.

L'intuition du Zen n'est pas la conscience de nous-mêmes par nous-mêmes comme si celle-ci était notre fait, mais c'est l'intuition par laquelle l'Etre prend conscience de lui-même en nous.

Le propre de cette conscience est de n'être ni réflexive, ni consciente, ni philosophique, ni théologique. Elle est, en un sens, totalement au-delà de la portée de l'observation psychologique et de la réflexion métaphysique.

Faute d'un meilleur terme, on peut dire qu'elle est "purement spirituelle.
Thomas Merton Mystique et Zen Editions du Cerf, 1972


4 commentaires:

gandha-catherine a dit…

...
D'où l'art de se laisser trouver par l'Etre ...

gjm a dit…

mon père qui lisait régulièrement oomram, lisant un livre d'arnaud desjardins, auteur qu'il ne connaissait pas, me dit : ils disent tous la même chose. Effectivement et c'est sans doute heureux ?, je retrouve cette même idée d'un en-deça de la métaphysique dans nisargadatta, dans l'évangile de judas ... ceci selon ma modeste compréhension.

Berit a dit…

merci Alain.
Le premier paragraphe est magnifique et m'eclaire sur la difference entre conscience et Conscience.
Il est aussi une reponse a cette question"pourquoi j'existe?".

Anonyme a dit…

En lisant tous les textes de la dernière semaine, je me dis: pas besoin d'aller forcément dans le désert pour qu'il parle à mon coeur,(même si c'est quand même un drôle d'atout si on peut y aller....)
Merci pour toutes ces belles nourritures. Helen.