vendredi 6 janvier 2012

Savez-vous ce qu'est une "poustinia" ?

.

Poustinïa en bordure d'un village en Belgique...


"Poustinïa" en russe veut dire désert... Dans la tradition chrétienne orthodoxe il existe des cabanes retirées, souvent dans la forêt, où l'on vient pour passer 1, 2, 3 jours seul dans le silence, la prière et le jeûne. Ni tout à fait starets ni tout à fait ermite, le "poustinik" est une figure originale de la spiritualité russe traditionnelle, faisant pendant au pèlerin. Un homme ou une femme qui se retire dans une cabane, aux abords d'un village, pour une durée indéfinie. Sa demeure - sa "poustinïa", son désert - devient , pour tous, le lieu où la terre et le ciel se rencontrent.
Catherine de Hueck Doherty (1890-1985) a écrit un livre sur les "poustinïa" née en Russie dans une riche famille profondément chrétienne, La révolution l'oblige à émigrer au Canada en 1921. Elle a exporté cette tradition en Amérique.

Elle écrit dans son livre :
"La Poustinïa est un endroit pour se reposer dans le Seigneur. Le Seigneur nous dit : « Entreprenez le voyage intérieur du coeur, et moi je serai votre repos" .




Merci à Nikita


.





5 commentaires:

Julie a dit…

Oh j'en connais une superbe dans les bois au Québec, qui s'appelle la "Petite Ourse" ;-)
On peut y entendre le silence et toute sa magie ! Pas de circuits électriques, ni de tuyaux d'eau... juste le feu et la bougie... c'est vraiment propice aux échanges subtils ;-)
S'il y en a qui passe par là... ou qui aimerait y aller... il suffit de contacter la "Grande" pour savoir où est la "Petite" ;-) http://www.lagrandeourse.ca/

fish-fish a dit…

J ai connu aussi cela en grèce des les iles cyclades. merci Corinne et bon voyage.Kalo taxidi en grec.

Monique a dit…

Oui, j'ai vécu deux séjours en Poustinia et j'aimerais y revenir régulièrement. La photo plus haut est celle de la Poustinia Saint-Michel,à la Colline de Pénuel en Belgique. C'est celle que j'ai occupé début décembre. Ce fut un temps béni. Le vent soufflait en tempête et le poêle à bois à consommé beaucoup. Je n'ai pu y rester que deux jours. En été, j'avais occupé "Saint-Raphaël" au même endroit pendant 3jours et demi. J'ai beaucoup de gratitude pour les familles qui gèrent la colline. Un temps de sevrage de bruit et d'occupation, un temps pour soi, un temps pour Dieu.
Si votre coeur vous en parle, écoutez-le,ça vaut la peine de tenter...

ipapy a dit…

Merci Monique, oui, mon coeur m'en parle de plus en plus.

Bhakti a dit…

mais, Ipapy, on t'attend depuis "un boutte" àa la Petite Ourse, et à la Grande !
Avec tout notre amour!!!