mardi 14 octobre 2008

Nisargadatta Maharaj (2)


- Il n'y a rien dont je me sente séparé, je suis donc tout. Aucune chose n'est moi, aussi ne suis-je rien, non-chose ( Nothing, no-thing)

- Je suis ce que je suis, je n'ai ni nom ni forme (...) Je suis au dehors de toutes les catégories. Je suis aussi bien toutes choses qu'aucune (...) Vous ne pouvez pas me réduire à la vacuité.

- Dans mon monde, il n'y a ni jour, ni nuit, ni chaleur, ni froid (...) Mon monde n'a aucune caractéristique (...) Mon monde est unique et très simple... Mon monde est non-verbal... Le discours est dans votre monde. Dans le mien , il y a l'éternel silence? Mon silence chante, mon vide est plein, je ne manque de rien...

- Le monde ne fait que surgir du néant et retourne au néant. - Nous ne sommes pas des 'soi' distincts. Il n'y a qu'un SOI
.

14 commentaires:

gandha a dit…

il y a quelques années , une amie m'a offert :"Je Suis" ( un pavé !)
qui reste un de mes livres référence pour les jours où j'ai besoin d'un rappel puissant ...
Cet homme , c'est pour moi la voie directe , le coeur dans la pratique ,l'abandon entier à son Maître et à la Voie.

Thomas a dit…

Bonjour, peut on m'expliquer la phrase:

"Le monde ne fait que surgir du néant et retourne au néant. "

Puisque le Soi à été, est et sera toujours? en deça de ce monde? :)

martine a dit…

Bonjour Gandha,
tu peux me partager les références de ton pavé, afin que je le jette dans la mare de mon coeur ?
merci, je t'embrasse.

gjm a dit…

" Je suis rien séparé de rien."

C'est quand même pas difficile à comprendre, non ?

gjm a dit…

A Martine :

Attention la mare risque d'être asséchée !

gjm

martine a dit…

Gjm, mais non ! l'eau de la mare de mon coeur est comme l'Amour qui l'anime : plus on en donne, plus il y en reste !
Des bises pour toi donc.

gjm a dit…

Martine, donc c'est une mare avec un siphon ! Et/ou dans laquelle il pleut beaucoup.

L'amour est fait pour circuler...

A Thomas : peut-être que " non-né "
employé par les bouddhistes remplacerait bien "néant".

Nisargadatta dit souvent : l'absolu est une conscience consciente de rien, même pas d'elle-même.

Le même "concept" est évoqué dans l'Evangile de Judas.

Anonyme a dit…

"C'est quand même pas difficile à comprendre, non ?", peut-être, mais cela reste difficile à vivre...
J-P maharajo-petto

Mabes a dit…

oui, vero-petto ...

dimitri a dit…

Vitalisant

Anonyme a dit…

Grace au genie de Douglas, par la Vision sans tete, les propos de Nicerghata sont limpides et accessibles immmediatement. François

gandha a dit…

martine, les références du pavé !:
édition : Les deux Océans - Paris-
titre :JE SUIS - couverture orange -imprimé en avril 1999-
561 pages !!!
bonne lecture !
pour ma part je l'ouvre
"au hasard" et ça répond toujours au besoin du moment ...je n'ai jamais pu le lire de " a à z "...

martine a dit…

MERCI Gandha ! je prends note.
Douce nuit à toi et à bientôt.

Manu Namasivayam a dit…

Un site complet et non commerciales exclusivement pour les articles liés à Nisargadatta Maharaj. Livres, photos, vidéos et autres.
visite: Nisargadatta Maharaj

Namasivayam Manu