samedi 13 septembre 2008

C'est écrit


"Je suis homme ; je dure peu
Et la nuit est énorme
Mais je regarde vers le haut
Les étoiles écrivent
Sans comprendre, je comprends
Je suis aussi écriture
Et en ce même instant
Quelqu'un m'épelle"

Octavio Paz


5 commentaires:

L'Olivier a dit…

C'est beau!

finance tune up a dit…

wow, very special, i like it.

jean-françois l a dit…

wouah,c'est chouette,vraiment-le type de texte qui m'évoque l'affirmation de Novalis:"la poésie est le réel ahsolu"-pourquoi pas!?

Anonyme a dit…

Quel poème !
Belle nourriture.
Merci Valérie
Karl

Acouphene a dit…

La poésie, c'est la paix des coeurs !