lundi 22 septembre 2008

Papa

.

Nous étions ce WE à Quétigny près de Dijon, pour un rassemblement de déportés. Mon père a été déporté à 17 ans, arrêté lors d'une rafle de représailles en juillet 1944. Il a passé un an dans le camp d'extermination par le travail de Neuengamme près de Hambourg. Il faisait parti d'un groupe : le commando de Wilhemlshafen, il a échappé à la mort par miracle. C'était la première fois que j'assistais à un de ces rassemblements. C'était très émouvant. Nous avons été frappé Corinne et moi de voir ces hommes, enfin les 15 qui restent encore vivants, unis par une telle fraternité qui n'a pas vacillé depuis plus de 60 ans (le plus jeune doit avoir 81 ans, l'ancien en pleine forme 94) Vivre de telles épreuves a tissé entre eux des liens indestructibles. Nous nous sommes proposés pour l'organisation du rassemblement 2009 à Romans et dans les hauts lieux de la résistance en Vercors, c'est le plus beau cadeau que je peux faire à mon père. Nous sommes très honorés de cette perspective.



15 commentaires:

Valérie a dit…

et merci pour cette photo...

Acouphene a dit…

Je suis touché... mais pas abattu ! Ces personnes nous donnent un bel exemple...

Music'An a dit…

Trés touchée aussi...lien par mon judaisme à cette shoah qui me dépasse...

yannick a dit…

Très belle idée Alain.

Anonyme a dit…

Ca m'évoque quelque chose qui s'est passé avec mon père, à propos d'une autre guerre. Ici n'est pas le lieu pour en parler mais c'est quelque chose qui m'a remué de fond en comble.
Merci pour le témoignage.
Amitiés

L'Olivier a dit…

C'est vrai que le thème du "papa" est très important. Je voue un grand respect au mien. Il m'a transmis des valeurs et m'a enseigné... la mécanique!

A+

martine a dit…

Bel exemple et beau cadeau que tu lui fais !
Bravo.

gandha a dit…

merci pour ce témoignage ;mon papa aussi a été concerné de très près par cette "histoire" et cet été , à ma manière , je lui ai rendu hommage en enregistrant son témoignage...les hommes et les femmes qui sont passés par là ont une dimension hors du commun ...
ils connaissent le prix de la vie:
bel exemple d'humanité.

julie a dit…

Oui belle photo... et trés bel acte d'amour et de réparation... gros bisous.

daniel a dit…

Mon père a connu le même sort que le tien. Il a aujourd'hui 84 ans. Il y a quelques années, je l'ai accompagné en Allemagne pour revisiter les lieux où il passa deux années de sa jeunesse, réquisitionné d'office (il était orphelin). Ce fut une expérience extraordinaire, d'émotions partagées et une vraie rencontre entre un père et son fils.

fish-fish a dit…

ceci explique cela

Mabes a dit…

touchée Alain, par ton exemple, hommage et mémoire importants même pour les petits et petites-filles...

dimitri a dit…

Moi aussi,
je vais honorer mon pere,
bien qu'appreciant la distance,
plein de confiance,
qu'il y a entre nous.

Anonyme a dit…

Tu seras un homme mon fils ... si tu as un vrai père.


gjm

martine a dit…

Gjm, c'est quoi un "vrai" père ?...
Penses tu à ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir un père présent ou simplement aimant ?
Les condamnes-tu à ne pas être un Homme ?
Je t'embrasse.