lundi 22 septembre 2008

Paradis et enfer


"La plupart des gens vivent leur vie en oscillant entre paradis et enfer. Lorsqu'ils ont obtenu ce qu'ils désirent, ils goûtent le paradis. Lorsqu'ils le perdent ou qu'ils échouent, c'est la chute en enfer. L'enfer est notre résistance rigide à ce qui est. Le paradis notre ouverture de coeur. L'enfer est synonyme de résistance, le paradis synonyme d'acceptation."

Cette citation de Stephen Lévine tirée de son livre "Qui meurt" vous rappelle t'elle quelque chose? Bonne semaine les amis, c'est l'heure de la méditation.
.

8 commentaires:

gandha a dit…

ça me rappelle en réunion , quand Arnaud nous rappelle notre état de victime :" une bonne nouvelle ...: soit heureux / une mauvaise nouvelle...: soit malheureux ! ".
sortir de ce balancier infernal est une quête sans cesse renouvellée en ce qui me concerne !

Julie a dit…

Avec toi Gandha !

Anonyme a dit…

Commençons par le début : Qui naît ?

Et finalement le paradis ce n'est donc pas si paradisiaque que ça !

gjm

akidbelle a dit…

gjm, tu me coupes l'herbe sous le pied. Conclusion: Qui vit?
Mais avec la 'qui', c'est souvent le mental qui repond en cherchant a etre quelqu'un.
Donc: Quesaquo?
Merci
Jacques

Catherine a dit…

Dans le livre "De la prison à l'éveil" est aussi inscrite la recette...
Soit je n'ai pas tous les ingrédiens...
Soit j'en mets trop!...

Hum...ça sent si bon !

Christian a dit…

L'oscillation (ou la roue qui tourne) est la condition même de notre existence...
Certes lorsqu'elle masque la profondeur de notre essence, c'est l'impasse...
Pour autant vivre en conscience ce n'est pas s'abstraire de l'existence. La place de l'homme est, comme nous l'a montré l'Homme, au centre de la Croix.

dimitri a dit…

Quelqu'un a dit:
Le bien,c'est bien
Le mal,c'est pas si mal.

Je me dis qu'
etre joyeux de pouvoir etre joyeux,
est surement une bonne attitude,
qui ne dépend de rien.

En sachant que progressivement,
on sait ce qui est nocif pour nous,
on sait ce qui nous envois dans la douleur.
Le savoir,oui,et en avoir marre aussi.

Berit a dit…

resistance = non = enfer
acceptation = oui = paradies
Oui c'est ca.