lundi 10 décembre 2007


22 commentaires:

Sabine a dit…

Yes Brother....
Your last question est décapante!

Love i besos

laurence a dit…

J'apprécie beaucoup ton post. Je sais qu'il est toujours très tentant d'être en attente, de se comporter comme l'oisillon qui attend, bec ouvert, le retour au nid de papa ou maman pour obtenir la nourriture. Et ta dernière question me rappelle celle de Daniel en grande salle entendue lors de mon dernier séjour à Hauteville "Que voulez-vous vraiment?", et c'est dans ce genre de questions et la réponse authentique qu'on y apporte qu'on trouve en quoi consiste la communion avec Arnaud.

Michel T a dit…

Nous le sommes à chaque seconde où nous ne pensons pas.

fish-fish a dit…

Welcome ipapy

Anonyme a dit…

bonjour Alain

gandha a dit…

bon atterrissage alain ,
tu as l'air autant en voyage intérieur ... qu'extérieur !
quelle intensité cette fin d'année 2007 et passage sur 2008 !
ça booste fort !!!

Anonyme a dit…

Arnaud transpire chacun de tes mots et me va droit au coeur.
Merci
Isabelle au bois dormant

Anonyme a dit…

Cela fait chaud au coeur de te lire. Bises Eliane

jean-françois l a dit…

Bonjour Alain! oui Laurence,l'oisillon,mais aussi qui y a-t-il,qu'y a-t-il...Apprendre patiemment à ètre un avec le mystère du grand je ne sais pas,comme le dit Daniel.Vraiment,bonne journée Alain

béatrice a dit…

Bonjour Alain.
Je me pose en silence, j'ouvre mon coeur et je ressens sa présence, son amour.
Je me connecte sur ton blog et je ressens sa présence son amour en toi et en chacun de nous........Emanation.........
MERCI Alain tu nous es très précieux

Stéphane a dit…

Bonjour Alain.
J'entends cette question.

Anonyme a dit…

Prànam , Chankti , Merci Alain pourla Lumière trasmise . François

Anonyme a dit…

Merci Alain pour ce rappel qui va droit à l'essentiel. Être en communion avec Arnaud, c'est être en communion avec ce qu' il y a de plus profond et de plus vrai en soi-même. Et c'est là que parfois cela se gâte et que nous mesurons le chemin qu'il nous reste à parcourir pour "être un avec" autrement que par intermittence.

Martine N. a dit…

Bonjour Alain,

Comme tu donnes envie !
Pour moi la seule façon de me sentir en communion avec Arnaud, c'est de me souvenir de la flèche rouge et de regarder de l'autre coté.

Jérôme ( Elvah ) a dit…

Bonjour Alain, content de relire! A ta question, ma réponse est toute clair : Arnaud me regarde à chaque instant, par une photo de lui sur mon bureau...et une autre dans mon portefeuille contre mon coeur quand je pars...Et ton blog me remet en rappel de lui, chaque jour. Merci pour cela. Mon chemin reste obstrué : rien n'avance pour moi sauf l'écriture...ça écrit.Et je reçois des enseignements par ce que j'écris...Etonnant non? Vous êtes infiniment précieux...Merci Seigneur, merci Arnaud, Daniel, Alain...

philippe a dit…

Bienvenue Ipapy ,Alain.Salutations sincères.

Anonyme a dit…

Ce lien et la qualité de présence sont des atouts précieux.
Amicalement.
Yvonne

Anonyme a dit…

... pour être en communion avec Arnaud: je pratique, je m' ouvre, je considère la réalité, sans oublier ma réalité intérieure... comme de petites victoires... en tout cas, quand je me sens y parvenir je suis très apaisée. Quand tout s' obscurcit, je me branche sur toutes les énergies positives que j' ai pu ressentir à Hauteville, et là aussi: la sérénité quand je constate qu' il existe des points d' appui.
Comme un arbre qui grandit en moi et que je prends le temps de cultiver.
Merci Alain et bon voyage, ou bon retour... enfin, tout quoi...
Brigitte

Corinne F. a dit…

Cher Alain, je sens dans ton message que tu as été bien nourri par ce séjour auprès d'Arnaud. Il est tout rond, tout plein...
Et il me met en face d'une vraie question, dont la réponse est douloureuse. Je constate que ma communion avec Arnaud est une demande , je désire sa bénédiction, je me place sous sa protection, mais qu'est ce que je lui adresse ? qu'est ce que je lui rends ? Quelle avidité, quel egocentrisme ! Ça fait vraiment mal de voir que c'est peut-être vis à vis de lui que c'est le plus fort.
Merci Alain de me secouer.

Anonyme a dit…

Oui, c'est normal d'avoir une très grande demande envers le Maître, puisqu'il est pour nous "Ce qui nous attire le plus, la plus haute réalisation possible dans cette incarnation", même si au début elle est confondue avec le vouloir du moi qui veut devenir parfait.
C'est un moteur puissant que cette demande, qui peu à peu va s'affiner, s'éclairer, faire souffrir en voyant l'égoïsme qui m'imprègne puis pas à pas la mutation vers de la reconnaissance, la gratitude,la dévotion, et finalement l'Amour de la communion.
C'est le chemin, de la peur que le Maître ne réponde pas à ma demande d'être aimé inconditionnellement, à l'Amour de réaliser que "Je suis lui".
Patience, persévérance, compréhension, douceur envers soi.

Berit a dit…

bonjour and wellcome Alain.
Etre en communion avec Arnaud,etre
en communion avec toi,etre en communion avec que je suis vraiment,
c'est la presence pour moi,le retour du regard.Quand je en suis,
plus de besoins.La pratique pour moi consiste de l'integrer dans
mon existence de plus en plus.
Quelle boulot!

Anonyme a dit…

Just be here and now, in the reality, in the community.

Sincerely.

Steph 05