dimanche 28 octobre 2007

L'art de la tisane (1)

Ce que j'aime avec la tisane, c'est qu'elle allie boisson et remède, médecine et plaisir.

Vous pouvez cueillir vous-mêmes vos plantes et les faire sécher, ou bien aller les dénicher chez le petit herboriste du coin.
Les deux modes les plus connus pour la préparation de la tisane sont
l'infusion et la décoction. L'infusion est le mode le plus courant. Faites bouillir de l'eau. Placez les plantes dans une bouilloire ou une casserole et versez l'eau frémissante dessus. Remuez et couvrez. Laissez infuser doucement entre 5 minutes minimum et 20 minutes. Découvrez, remuez, filtrez et dégustez. La décoction, elle, se prépare en plaçant les plantes dans de l'eau à température ambiante. Vous laissez reposer quelques heures si possible et vous portez à ébullition. Vous pouvez alors au premier bouillon soit retirer du feu, soit laisser bouillir et réduire le mélange pendant un quart d'heure. Bon, de manière générale, il faut savoir que l'on infuse de préférence les feuilles, les bourgeons et les fleurs et que l'on prépare en décoctions les racines et les écorces.

Quelques "simples" connus, faciles à se procurer et délicieux en tisanes
(cette présentation fera l'objet de plusieurs posts):

* L'anis vert (pimpinelle anisum): efficace contre les affections stomacales. Possède des vertus carminatives et antispasmodiques. S'emploie contre l'aérophagie, les palpitations, l'asthme et la toux. Peut activer la lactation. Préparez en infusion et comptez une petite cuillère à café par tasse. A prendre 2 à 3 fois par jour, aprés les repas.

* Le basilic (ocimum basilicum)
: dès l'antiquité, on eut recours au basilic contre l'épilepsie et ses vertus antispasmodiques étaient déjà reconnus. Usage recommandé en cas d'angoisses, de migraines nerveuses, de vertiges. Son effet tranquillisant se double d'appréciables vertis digestives. Le basilic se prépare en infusion. Jetez une pincée de feuilles et sommités par tasse d'eau bouillante et buvez-en aprés les repas ou avant le coucher.

6 commentaires:

fish-fish a dit…

je me prépare une tisane de thym suivant tes recommandations. Merci

Maman a dit…

Valérie est la reine des tisanes. Bisous

Sabine a dit…

Comment faire pour se procurer du basilic en période hivernale Valérie s'il te plaît?
j'en profite pour t'embrasser!

Valérie a dit…

Bonjour Sabine, je trouve le mien séché chez l'herboriste du coin. Mais je pense que ça doit se vendre également en pharmacie spécialisée.
Bonne journée ;-)

gjm a dit…

Heureuse Valérie qui se sert chez l'herboriste du coin.Malheureusement il n'y a plus d'herboristes en France. C'est une activité récupérée par les pharmaciens !

Valérie a dit…

Et bien gjm, certains ont pourtant survécu ! La petite officine de mon herboriste se nomme "Le tisanier d'Oc" et il propose en plus des plantes séchées, des huiles essentielles, des fleurs de Bach et de délicieuses huiles d'olive.