samedi 27 octobre 2007

La citation du jour 44

De la part de Rolande Reveyrand :

…….Un silence bienfaisant qu’elle entendait jusqu’au plus profond d’elle-même. C’était le silence familier qui lui montrait le chemin vers elle-même mieux que bien des pensées, qui soudain l’environnait comme un mur mais qui en même temps l’ouvrait à l’infinité du monde. Le silence qui était dans le ciel bleu et froid, dans le lumineux désert hivernal et dans les hautes montagnes. Le silence qui était une demeure pour son âme et qu’elle sentait être son véritable foyer. Ce silence qui l’avait suivie tout au long de sa vie et qui serait auprès d’elle quand elle mourrait.

LE JOUR AVANT LE LENDEMAIN
Jorn Riel

Editions de poche 10/18, domaine étranger page 94, deuxième paragraphe, lignes 7 à 17.


5 commentaires:

fish-fish a dit…

Merci Rolande, encore un espoir qu'il est possible d'échapper au mental.

deed yea a dit…

iPapy arrive à publier des post en direct de son chameau ? Trop fort !
Merci Rolande de ce rappel, j'ai lu ce livre il y a quelques années, mais alors, ce passage ne m'avait pas marqué.

Valérie a dit…

Et non deed yea, il n'y a pas encore la wifi à l'Assekrem ! Et tant mieux d'ailleurs! En tout cas, je les ai eu au téléphone hier matin, ils étaient à Tamanrasset. Le voyage s'est bien passé. Tout va bien.
Et je tiens à souligner le fait que Corinne et iPapy vous gâtent: ils ont enregistré en brouillons toutes les citations du jour ! Il ne me reste qu'à les publier. C'est pas mignons, ça ?

philippe a dit…

Ils ont la main sur le coeur.

Cap a dit…

Enfin de vrais parents !