mercredi 12 mai 2021

L'art de perdre / Alice Zeniter

 .


Un magnifique roman, visiblement très inspiré de l'histoire personnelle de l'auteur.

Sur trois générations la vie d'une famille prise dans la relation de l'Algérie et de la France :

Ali, le grand père kabyle était à Monte Cassino en 1944, petit propriétaire d'oliviers, il  a dû quitter sa terre en 1962 pour atterrir en France avec sa famille, camps de harkis pendant des années puis barres de cités HLM et petit boulot en usine dans l'Orne ; Hamid, son fils aîné, en révolte avec les "choix" de son père a "oublié" l'Algérie, marié à une normande, il travaille dans l'administration  et essaie tant bien que mal de trouver sa place ; Naïma, une des quatre filles de Hamid  sera la première à retourner en Algérie et à sortir enfin du silence et de la honte. 

C'est bouleversant d'humanité,  d'humour, d'amour pour chacune des personne de cette famille qui se débrouille avec l'histoire et ses conflits. Le quotidien comme les grands mouvements de l'histoire sont rendus une  justesse qui mêle les odeurs, les accents, les paysages de kabylie, les rues de Paris, les bruits  de la cité et de l'usine avec l'art de rendre le silence, les non-dits, la lente évolution intérieure de chacun.

Une très belle lecture.

.

mardi 11 mai 2021

Indispensable 4

.


 

Je ne pensais pas classer ce livre dans ma courte liste des "indispensables" mais à bien réfléchir, puisque que je le ressort très régulièrement, il mérite de figurer dans la liste. Voici la préface d'Alan Watts, vous allez comprendre mon intérêt pour "Le livre de la sagesse" 1966

"Ce livre a pour propos l'exploration d'un tabou puissant, quoique méconnu : la conspiration tacite qui nous conduit à ignorer qui nous sommes, ou ce que nous sommes en réalité. Notre thèse peut, en bref, se résumer ainsi : la conception que nous avons généralement de nous-mêmes, celle d'un moi séparé enfermé dans un sac de peau est une hallucination qui ne concorde ni avec la science occidentale ni avec les philosophies-religions expérimentales de l'Orient, et notamment avec celle qui est au centre et à l'origine de tout, la philosophie Védanta de l'hindouisme. Cette hallucination détermine le mauvais usage que nous faisons de la technologie, employée à subjuguer par la violence l'environnement naturel de l'homme et menant, par conséquent, à sa destruction future."

Le problème est que si ce petit livre, n'est pas déjà dans votre bibliothèque vous aurez du mal à vous le procurer. Essayez quand même ça vaut la peine....


.

lundi 10 mai 2021

La citation du lundi

 .

Photo de Véronique Fabart


"À un certain niveau de silence, l'homme devient un espace sacré. C'est alors qu'il rencontre la Présence dont il est le sanctuaire, dans un dialogue où il découvre sa liberté comme libération de soi."


Quatrième de couverture du livre de Maurice Zundel " JE est un autre"



.

dimanche 9 mai 2021

Every Breath You Take / Sting, Bruce Springsteen



.


Buenos Aires 15 Octobre 1988, Amnesty Concert.



.

samedi 8 mai 2021