vendredi 30 juillet 2021

jeudi 29 juillet 2021

De grands photographes cités par Matthieu Ricard : Henri Cartier Bresson

 .


Dans l'introduction de son livre Un demi-siècle dans l'Himalaya, Matthieu Ricard revient sur son parcours de photographe et cite quelques grands photographes qui l'inspirent. Le premier est Henri Cartier Bresson. Difficile de choisir une photo de lui....


D'une Chine à l'autre

Vitrine d'un marchand de pinceaux anciens, Pékin, décembre 1948.


mercredi 28 juillet 2021

Le village planétaire

.



C'est un texte connu mais c'est bon de se le rappeler de temps en temps...

 

 "Si l'on réduisait la population du monde à un village de cent personnes, voici comment elles se répartiraient ; le village planétaire serait composé de 57 Asiatiques, 21 Européens, 14 Américains (du Nord, du Centre et du Sud) et 8 Africains. Il y aurait 52 femmes et 48 hommes; 30 Blancs et 70 non-Blancs; 33 chrétiens, 21 musulmans, 13 hindouistes, 6 bouddhistes, 13 pratiquants de religion diverses (dont 0,2 de juifs) et 14 laïcs pur crin ; 89 hétérosexuels et 11 homosexuels; 6 personnes posséderaient 59% de la richesse totale ; 80 vivraient dans des maisons insalubres ; 70 seraient analphabètes ; 50 souffriraient  de malnutrition, une serait en train de mourir, une serait en train de naître, une posséderait un ordinateur et une aurait un diplôme universitaire.

Cela donne à réfléchir, non?"


lundi 26 juillet 2021

La citation du lundi

 

.


" Suis-je optimiste ? OUI "

Sa Sainteté le Dalaï Lama


.

dimanche 25 juillet 2021

-Mack The Knife / Ella Fitzgerald


.


Le génie de la liberté !

.

vendredi 23 juillet 2021

Bon sens...

 .


.

jeudi 22 juillet 2021

La splendeur du vrai / Éric Edelmann

 

;



Un livre percutant à lire absolument pour revoir les basiques et plus encore !

.


mardi 20 juillet 2021

Rencontre avec Sri Nannagaru : une interview par Swami Atmananda Udasin


.


Une merveille comme il y en a encore en Inde...


.

lundi 19 juillet 2021

La citation du lundi

 .


"Être un avec, cela veut dire qu'il n'y a pas deux, ni pour craindre ni pour désirer. Concrètement, cela veut dire être complètement d'accord."


Arnaud Desjardins

À la recherche du Soi

Le vedanta et l'inconscient 

La science du vedanta

Ed La Table Ronde p115


.


dimanche 18 juillet 2021

samedi 17 juillet 2021

The Captain of Her Heart / Flora Martínez -



.


Une chanson du groupe Double sortie en 1985...


.



vendredi 16 juillet 2021

Nuance...

 .



.

lundi 12 juillet 2021

La citation du lundi

 .

Ce sont les vacances pour le blog pendant une petite semaine !


;


dimanche 11 juillet 2021

vendredi 9 juillet 2021

jeudi 8 juillet 2021

La Vision / Douglas et Catherine Harding



.



Toujours aussi extraordinairement pertinent...



.

mercredi 7 juillet 2021

Indiennes / Mahasweta Devi

 .



Six nouvelles. Six destins de femmes. Dans le Bengale des années 70, Rudali, Dhauli, Mary, Draupadi, Jashoda, Dulali, tracent leur chemin dans une Inde où toute la société est  soumise au système des castes et où les femmes dépendent entièrement de l'autorité des hommes de leur famille. Leur vie est rude mais elles ne manquent pas de vivacité, d'humour parfois, de persévérance et de courage toujours. Mahasweta Devi ( 1926 - 2016) est une écrivaine et militante bengalie connue en particulier pour son action pour la défense des droits des minorités tribales. Ses récits nous plongent au coeur de villages oubliés, dans les huttes des plus pauvres et nous fait sentir la chaleur étouffante de la mousson, le goût du riz et de la mélasse, l'aridité ou l'ironie du sort des villageois... Un vrai voyage.


.

lundi 5 juillet 2021

La citation du lundi


.

 


"Point n'existe d'arbre de l'éveil,

pas plus que de support pour le miroir.

Je suis depuis l'origine l'Absence absolue,

où la poussière pourrait-elle se déposer ?"


Houei-ne'ng ( 638-713)

VIème patriarche du Zen


.

vendredi 2 juillet 2021

Courage !

 .




Merci JFL

.




.

jeudi 1 juillet 2021

S'élever par l'effort, itinéraire d'un deux fois né / Swami Pramod Chetan Udasin

 .


Un livre précieux, simple, clair et inspirant. " S'élever par l'effort" est la devise de l'école nationale des sous-officiers d'active de Saint-Maixent. Les quarante premières années de son existence celui qui va devenir Swami Pramod Chetan Udasin est militaire de carrière, époux et père de trois filles. Un séjour de  6 mois en Inde  à Pondicherry puis la rencontre de Chandra Swami Udasin seront déterminants.

Le récit d'une vraie sadhana.


.

mercredi 30 juin 2021

La splendeur du vrai / Éric Edelmann

 .




Voici un livre que j'attends avec impatience. Dans mon entourage les quelques privilégiés qui ont pu déjà se le procurer m'ont mis l'eau à la bouche. De toute façon, je suis un grand fan d'Eric, je me rappelle le bonheur avec lequel j'avais découvert son "Jésus parlait araméen".
Merci Eric !

.

lundi 28 juin 2021

La citation du lundi

 .


"Le respect a été inventé pour remplir la place vide

 où devrait être l'amour."

Léon Tolstoï


Merci Sadat.


.

dimanche 27 juin 2021

samedi 26 juin 2021

Summertime / Ella Fitzgerald(1968)

.


Pour fêter l'arrivée de l'été...

.

vendredi 25 juin 2021

jeudi 24 juin 2021

mercredi 23 juin 2021

Le jeu du roi / Joseph Kessel

.


1956, Kessel découvre l'Afghanistan. Il vient tourner le film  La passe du diable, dont il a écrit le scénario. Pierre Schoendoerffer et  Jacques Dupont sont les réalisateurs,  Raoul Coutard le photographe. Le thème du film : le bouzkachi, ce jeu d'Asie centrale qui est le sport national en Afghanistan et où des cavaliers seuls ou en équipe se disputent une carcasse de chèvre ou de veau décapitée qu'ils doivent après avoir contourné deux mâts distants de plusieurs centaines de mètres amener au centre du terrain dans un cercle tracé à la chaux, le cercle de victoire. Plus tard, Kessel écrira un roman sur le sujet intitulé Les cavaliers.  

Le récit reflète l'amour fou de Kessel pour l'Afghanistan, sa passion pour un jeu mythique de l'Asie centrale, pour les chevaux et de dépassement de soi. On retrouve les paysages grandioses et sauvages  du  monde épique des Cavaliers. Les 4 hommes parcourent les différentes régions du pays que peu d'étrangers avaient eu à l'époque l'opportunité de pénétrer. Leurs guides  remarquables à l'hospitalité généreuse  les invitent à une véritable initiation à leur culture, leurs valeurs et leur mode de vie.

 

Peut-être parce qu'on est dans le registre du reportage et que l'équipe de tournage elle-même est confrontée au "problème " l'absence des femmes est ici évidente, parfois même oppressante. Les foules des bazars,  les guides, les chauffeurs sont tous des hommes. Les membres de l'équipe aussi d'ailleurs et l'on imagine mal comment une femme aurait pu se glisser dans ce monde exclusivement masculin. Les femmes tout au long du récit sont invisibles.  Où est passée la moitié du peuple afghan  ?



lundi 21 juin 2021

La citation du lundi

 .


Ce texte est la suite de celui du lundi 14 juin...


" Un maître zen qui vivait à Londres, il y a des années, l'illustrait par un autre exemple. Il disait que l'esprit était comme un grand miroir. Ce miroir était couvert de poussière. Si vous prenez une épingle et faites un trou d'épingle dans la couche de poussière, vous découvrez l'éclat du miroir. Le miroir est encore presque complètement recouvert de poussière, mais ce petit éclat est la nature réelle du miroir. Bien sûr vous n'avez pas encore complètement découvert sa nature, mais vous avez fait un grand pas en avant. Vous voyez à présent que sous toute cette poussière, il y a le reflet de la lumière. Votre tâche est à présent d'étendre ce reflet ou de faire plein de petits trous de lumière jusqu'à ce qu'ils soient tous reliés les uns aux autres et que le miroir soit complètement découvert. C'est pourquoi on dit que la réalisation première de la nature de l'esprit est la première percée. C'est un point très important dans toutes les écoles du bouddhisme. À partir de ce moment-là, vous n'êtes plus une personne ordinaire. Vous devenez ce qu'on appelle un arya  dans le jargon bouddhiste, un être noble. Cela ne veut pas dire que vous avez atteint le but. cela ne veut pas dire que vous soyez un bodhisattva de haut niveau. Vous pouvez retomber de cet état. Malgré tout, cela reste une percée majeure. Vous pouvez à présent distinguer ce qui est vrai de ce qui ne l'est pas. Vous ne fondez plus vos pratique uniquement sur la foi. C'est une expérience directe de la non-dualité. Or tout cela est très facile. Ce n'est pas difficile et nous n'avons pas besoin de pratiquer pendant des années et des années pour pouvoir l'atteindre. "    

Jetsunma Tenzin Palmo

La vie quotidienne comme pratique méditative

La nature de l'esprit

Ed Le courrier du livre P 288


.

samedi 19 juin 2021

Ramblin' Man / Moriarty

.


J'aime décidément  beaucoup cette chanson et ce groupe  !

.

vendredi 18 juin 2021

mercredi 16 juin 2021

Fragments d'un enseignement inconnu / Ouspensky

.




 "Les fragments" comme nous disions entre nous, ne rentrent pas sans doute pas (pour moi évidemment) dans la rubrique des "indispensables" mais je veux rendre hommage à ce monument de la littérature spirituelle qui a été mon livre de chevet dans les années 70 et 80. Je suis arrivé à Ardenne avec lui et il m'a bien aidé dans l'aventure qui m'attendait. Fréquenter ce gros pavé c'est , juste un peu mais quand même, fréquenter les groupes Gurdjieff. Ce que j'appréciais particulièrement c'est la qualité exceptionnelle de son index qui m'a toujours fait gagner un temps précieux. Au fil des pages on peut se nourrir des éléments essentiels de l'enseignement de Monsieur G. et de sa manière très perso et très percutante d'animer ses groupes de travail. Une partie importante n'a pas réellement d'intérêt pour quelqu'un hors les groupes G mais le reste est constellé de pépites. A lire ou à relire comme en fait un pèlerinage.



mardi 15 juin 2021

Swâmi Pramod Chetan Udasin


.


De l'armée à l'ashram...
On pourrait penser que le métier des armes n'est pas la préparation idéale à la sadhana. Et pourtant, en écoutant Swami Pramod Chetan Udasin on voit que les notions d'engagement, de mise en pratique sans discuter, de discipline et d'entraînement sont communes à ces deux mondes...

.


lundi 14 juin 2021

La citation du lundi

 .

Photo de Matthieu Ricard


" Bien sûr, la percée initiale est très importante. Mon maître l'expliquait par cette image: " C'est comme si vous empruntiez un chemin sinueux pour gravir une montagne, dans le but d'arriver. au village. Vous n'êtes pas sûr que ce chemin mène vraiment au village. Vous n'êtes même pas sûr de l'existence de ce village. Mais vous avez entendu dire qu'il est là-haut. Alors, vous avez confiance dans le fait que vous finirez par y arriver si vous persistez. Il y a quelques panneaux indicateurs. Puis un jour, vous prenez un virage, et là, au loin, vous apercevez le village. C'est une découverte capitale sur votre chemin. Vous savez maintenant qu'il existe. Vous savez à présent que le chemin y mène. Peut-être, comme le chemin est sinueux, y aura-t-il des moments où vous ne verrez plus le village. Mais chaque fois que vous le voyez, il est un peu plus près. Cela dit vous n'êtes pas encore arrivé au village. Vous l'avez juste aperçu. Mais un jour, à condition que vous persistiez, vous y parviendrez et vous serez capable d'y vivre. Alors, vous serez un bouddha."


Jetsunma Tenzin Palmo

La vie quotidienne comme pratique méditative

La nature de l'esprit

 Ed Le courrier du livre p 287-88


.

vendredi 11 juin 2021

Ah ???

 .



.




jeudi 10 juin 2021

mercredi 9 juin 2021

Joyeux Anniversaire Alain

 .




75 printemps aujourd'hui !


.

lundi 7 juin 2021

La citation du lundi

 .


" La certitude "je suis moi", l'ego, est une pensée, la première création du mental qui nous voile, chacun pour soi, notre véritable réalité, c'est-à-dire l'atman."


Arnaud Desjardins

À la recherche du Soi

Adhyatma Yoga

Ed Pocket p 289


.


dimanche 6 juin 2021

samedi 5 juin 2021

vendredi 4 juin 2021

jeudi 3 juin 2021

Les volcans du massif de l'Atakor / Hoggar Algérie

.



Avec une pensée fraternelle et pleine de gratitude pour nos amis Entayent, Abdelwahab, Abdallah, Abdelrahman, Moussa, Rahbud, Immouden, Rhaned, Abdelkader, Sliman, Tayeb, Ahmoud, Ahmed, Frère Édouard, Frère Ventura et Frère Sbechek...

Vous êtes dans nos coeurs.

.

mercredi 2 juin 2021

कोरोना महामारी में सबके स्वास्थ्य लाभ व कल्याण हेतु साधना केन्द्र आश्रम ...


.



Sept jours de Yajna Sacré ( rituel védique) organisés à Sadhana Kendra Ashram pour la santé et le bien-être de tous en ces temps difficiles de pandémie du coronavirus.
Ces sept jours de rituels ont eu lieu la semaine passée.

.

mardi 1 juin 2021

Indispensable 5

.

 

 L'indispensable 5 contient en fait 4 volumes. Vous avez compris qu'il s'agit des 4 tomes de À la recherche du Soi d'Arnaud Desjardins avec lesquels je vis depuis quarante cinq ans :  Adyatma Yoga, Au delà du moi, Le Vedanta et l'inconscient, Tu es Cela. Je garde précieusement les exemplaires de la première édition de La Table Ronde qui sont amplement soulignés et coloriés au sur-ligneur (quelle belle invention !) , un peu fatigués évidemment mais chargés de tellement  de souvenirs. Je serais bien embarrassé  s'il fallait en choisir un. C'est un ensemble à reprendre sans cesse, à digérer au fil des années. Dans certains "le Vedanta et l'insconscient" par exemple on peut sentir non seulement la présence de Swami Prajnanpad mais aussi celles des grands maîtres tibétains qui ont jalonné le parcours d'Arnaud, très émouvant...  Ces livres présentent toutes les bases métaphysiques sans lesquelles la pratique  se réduit à une technique pour moins souffrir.  Quelle richesse !

La plupart des lecteurs du Ipapy ont ces livres dans leur bibliothèque, mais depuis combien de temps les avez-vous étudiés ? Peut être est-ce l'occasion de s'y remettre, qu'en pensez-vous ?


lundi 31 mai 2021

La citation du lundi

 .



" Les crises, dans la société où nous vivons, elles sont vraiment ce qu'on a trouvé encore de mieux, à défaut de maître, quand on n'en a pas à portée de main, pour entrer dans l'autre dimension. Dans notre société, toute l'ambition, toute la concentration est de nous détourner, de détourner notre attention de tout ce qui est important. (...)

Dans une société où tout est barré, où les chemins ne sont pas indiqués pour entrer dans la profondeur, il n'y a que la crise pour pouvoir briser ces murs autour de nous. La crise, qui sert en quelque sorte de bélier pour enfoncer les portes de ces forteresses où nous nous tenons emmurés, avec tout l'arsenal de notre personnalité, tout ce que nous croyons être."


Christiane Singer 

Du bon usage des crises

Ed Albin Michel (1996) p41-42


.


dimanche 30 mai 2021

vendredi 28 mai 2021

Réchauffement climatique ?

 .


Ou erreur d'affichage ?

.

jeudi 27 mai 2021

Jetsunma Tenzin Palmo - Le but d'une vie humaine...


.



" Le problème est que, de nos jours en particulier, nous avons cette idée qu'une vie réussie est une vie où tous nos désirs mondains seraient satisfaits et où nous aurions le plus de stimulations et de plaisirs physiques et émotionnels possible. C'est ce que l'on entend par une bonne vie. Et c'est faux !

 

Nous sommes sur terre pour apprendre. Nous sommes ici pour grandir. Le Bouddha dit des gens ordinaires comme nous qu'ils sont comme des enfants, dans l'infantilisme. Et le tout, sur le chemin spirituel, c'est de grandir et de devenir adulte. Pas de rester infantile.

 

Les petits enfants, quand tout va comme ils veulent : Content, content !! Smiley, smiley !!... À la minute où les choses tournent mal, ils ne savent pas comment s'y prendre avec leurs émotions. Ils crient, ils hurlent, comme si on les prenait avec les pinces chauffées à blanc alors que c'est juste qu'ils ont fait tomber leur bonbon par terre. Ils ne peuvent rien contenir, ni leurs protestations, ni leur bonheur, ni leur colère. Leurs émotions sont toute nues.

 

Et notre tragédie, c'est que nous grandissons mais que, à l'intérieur, nous avons toujours 4 ans... émotionnellement ! Alors nous recouvrons tout ça. Le mot "personne" d'où vient le mot personnalité, comme l'idée d'une  personne humaine, désigne au départ un masque. C'est le masque qui était utilisé au théâtre dans la Grèce antique et à Rome. Les acteurs ne montraient pas leur visage et portaient de grands masques qui représentaient le personnage qu'ils jouaient. C'était donc le masque derrière lequel l'acteur se cachait. Et c'est cela notre personnalité. Nous projetons tous une personnalité à laquelle nous voulons que les autres croient et à laquelle nous finissons par croire nous-mêmes, ce qui est notre grande tragédie. Cependant, à l'intérieur, quelle que soit la sophistication de notre apparence, à l'intérieur, il y a ce petit enfant.

 

 

Nous devons donc grandir et aller à l'école. Et l'école, c'est notre existence. La vie nous offre des leçons, tout le temps. Que nous apprenions ces leçons ou pas, que nous ayons à redoubler ou pas, cela dépend entièrement de nous.

 

Et vous feriez mieux d'apprendre où vous êtes, maintenant, avec ce que vous êtes, maintenant. Votre famille est un merveilleux terrain pour la pratique. Votre lieu de travail, vos collègues, vos amis, vos activités. De toutes les personnes que nous connaissons, d'absolument tout, nous pouvons apprendre.
Vous savez, juste penser aux autres. Chacune des personnes que vous rencontrez, au moment où vous la rencontrez est la personne la plus importante au monde parce que c'est la personne avec laquelle vous êtes.

 

 

Sa Sainteté le Dalaï Lama est magnifique pour ça. Tous ceux qui le rencontrent, ne serait-ce qu'une seconde, sont transformés car ils savent, qu'au moment de la rencontre, il est complètement, uniquement, en train de les regarder, eux. Quand il leur prend la main et les regarde dans les yeux, ils savent qu'à ce moment précis, même si c'est juste un instant, il n'y a qu'eux qui existent pour lui. Il les regarde avec bonté. Sans aucun jugement, en voyant la personne, pas le masque. Alors vous voyez des politiciens ou des hommes d'église qui se tortillent, très embarrassés... parce que Sa Sainteté n'est pas en relation avec eux en tant que Cardinal Machin ou Président Truc. Il regarde la personne derrière tout ça. Avec amour et compassion. Dans une acceptation et une ouverture totales.

 

 

Chacun d'entre nous peut faire ça, vous savez. Quand nous rencontrons une personne, notre première pensée devrait être : " Puisse-t-il ou  elle être heureux". Peu importe qui est cette personne. " Puisse- t- il ou elle être heureux" Parce que tout le monde veut le bonheur et veut écarter le reste de son chemin.

 

Notre vie quotidienne, notre famille, nos enfants, nos relations, notre lieu de travail, nos collègues, nos amis, nos voisins, les gens que nous aimons, ceux avec qui nous avons des problèmes, tous, tous sont des aides sur le chemin. Chacun d'entre eux.

 

Chaque respiration est une pratique. Personne ne peut dire je n'ai pas le temps de pratiquer."

.







mercredi 26 mai 2021

Pour fêter la ré-ouverture des cafés : 20 Questions au Café Joyeux



.


Les cafés Joyeux existent à Paris, Rennes et Bordeaux.
On y sert de la nourriture de saison...avec le coeur !
Les employés sont porteurs de trisomie 21 ou d'autisme.
Pour en savoir plus c'est ici.

Merci Bernard L,  surtout Arnaud T !

.

lundi 24 mai 2021

La citation du lundi

 .

Photo de Véronique Fabart

"Enfin, - et ce point est peut-être le plus important car il nous livre la clé du tantrisme en tant que méthode d'évolution personnelle et nous fait comprendre pourquoi il est possible d'utiliser toute activité comme une aide sur le chemin vers la Libération - c'est en chaque homme, l'union de l'Être, de l'Être pur, avec les fonctions. Il n'y a pas de contradiction ou de différence irréductible entre cette pure Conscience infinie et les fonctions, l'effervescence des pensées, l'agitation du corps, le désir sexuel. Il n'y a pas deux ( deux plans, deux niveaux, deux mondes) mais un, deux qui ne font qu'un."

 

Arnaud Desjardins

Le message des tibétains 

Ed Pocket p 176


.

samedi 22 mai 2021

vendredi 21 mai 2021

Tweets...

 .



.


jeudi 20 mai 2021

mercredi 19 mai 2021

L'Inde dans un miroir / Roland et Sabrina Michaud

 .



Ce livre déjà ancien associe et met en miroir des miniatures des XVI ème, XVII ème et XVIII ème siècle et des photos prises par Roland et Sabrina Michaud au cours de leurs nombreux voyages en Inde dans la deuxième moitié du XX ème siècle. Un régal...


.

lundi 17 mai 2021

La citation du lundi

 .


"Mais si la Grâce est omniprésente, si Elle ne vient à nous que de son propre chef et n'est régie par aucune loi ni condition, quel est donc dans la vie spirituelle le rôle de la Sadhana ? Pourquoi pratiquerions nous la Sadhana ? Voici le secret : la Sadhana est entreprise afin de nous rendre conscients que nous ne pouvons atteindre Dieu seulement par la Sadhana. Tant que notre ego persiste, nous ne pouvons pas Le voir. Lorsque nous avons compris que nous sommes totalement impuissants, malgré tous nos efforts pour parvenir à Dieu, notre sens de l'ego est écrasé, et nous nous jetons à Ses pieds."

Swami Ramdas

Ainsi parle Ramdas p 84-85


.

dimanche 16 mai 2021

samedi 15 mai 2021

Les Quatre Saison - printemps /A.Vivaldi / Nemanja Radulovic & Double Sens


.


C'est encore le printemps, pas vrai ?
Cette version particulièrement belle, joyeuse et nature.
La première participation de Léo au Blog !

Merci Léo.

.

vendredi 14 mai 2021

mercredi 12 mai 2021

L'art de perdre / Alice Zeniter

 .


Un magnifique roman, visiblement très inspiré de l'histoire personnelle de l'auteur.

Sur trois générations la vie d'une famille prise dans la relation de l'Algérie et de la France :

Ali, le grand père kabyle était à Monte Cassino en 1944, petit propriétaire d'oliviers, il  a dû quitter sa terre en 1962 pour atterrir en France avec sa famille, camps de harkis pendant des années puis barres de cités HLM et petit boulot en usine dans l'Orne ; Hamid, son fils aîné, en révolte avec les "choix" de son père a "oublié" l'Algérie, marié à une normande, il travaille dans l'administration  et essaie tant bien que mal de trouver sa place ; Naïma, une des quatre filles de Hamid  sera la première à retourner en Algérie et à sortir enfin du silence et de la honte. 

C'est bouleversant d'humanité,  d'humour, d'amour pour chacune des personne de cette famille qui se débrouille avec l'histoire et ses conflits. Le quotidien comme les grands mouvements de l'histoire sont rendus une  justesse qui mêle les odeurs, les accents, les paysages de kabylie, les rues de Paris, les bruits  de la cité et de l'usine avec l'art de rendre le silence, les non-dits, la lente évolution intérieure de chacun.

Une très belle lecture.

.

mardi 11 mai 2021

Indispensable 4

.


 

Je ne pensais pas classer ce livre dans ma courte liste des "indispensables" mais à bien réfléchir, puisque que je le ressort très régulièrement, il mérite de figurer dans la liste. Voici la préface d'Alan Watts, vous allez comprendre mon intérêt pour "Le livre de la sagesse" 1966

"Ce livre a pour propos l'exploration d'un tabou puissant, quoique méconnu : la conspiration tacite qui nous conduit à ignorer qui nous sommes, ou ce que nous sommes en réalité. Notre thèse peut, en bref, se résumer ainsi : la conception que nous avons généralement de nous-mêmes, celle d'un moi séparé enfermé dans un sac de peau est une hallucination qui ne concorde ni avec la science occidentale ni avec les philosophies-religions expérimentales de l'Orient, et notamment avec celle qui est au centre et à l'origine de tout, la philosophie Védanta de l'hindouisme. Cette hallucination détermine le mauvais usage que nous faisons de la technologie, employée à subjuguer par la violence l'environnement naturel de l'homme et menant, par conséquent, à sa destruction future."

Le problème est que si ce petit livre, n'est pas déjà dans votre bibliothèque vous aurez du mal à vous le procurer. Essayez quand même ça vaut la peine....


.

lundi 10 mai 2021

La citation du lundi

 .

Photo de Véronique Fabart


"À un certain niveau de silence, l'homme devient un espace sacré. C'est alors qu'il rencontre la Présence dont il est le sanctuaire, dans un dialogue où il découvre sa liberté comme libération de soi."


Quatrième de couverture du livre de Maurice Zundel " JE est un autre"



.

dimanche 9 mai 2021

Every Breath You Take / Sting, Bruce Springsteen



.


Buenos Aires 15 Octobre 1988, Amnesty Concert.



.

samedi 8 mai 2021

vendredi 7 mai 2021

jeudi 6 mai 2021

Indispensable 3



.

 

C'est à mon vieil ami Jean-Marc Thiabaud ( créateur du superbe Blog  Volte-Espace ) que je dois la découverte de ce troisième "indispensable". J'ai ouvert émerveillé L'Homme tridimensionnel - Corps-Âme-Esprit de Michel Fromaget en aout 2002, peu après mon arrivée en Ardèche et depuis il ne m'a pas quitté. 

L'oeuvre de Fromaget tourne autour de la notion  de conception  anthropologique c'est-à-dire de la conception de ce qu'est un être humain qu'une société véhicule  à l'insu de la plupart de ses membres et qu'elle transmet à ses enfants.  Dans le christianisme des origines, au début de notre société,  ce modèle était ternaire  : "Corps, Âme, Esprit".  Fromaget montre à quel point l'éradication de la dimension Esprit, la réduction de notre vision de nous-même à deux dimensions , le corps et l'âme, nous a façonnés dans un modèle ego-centré, séparé, douloureux, agressif. Cet ouvrage exceptionnel témoigne d'une compréhension très profonde de l'émerveillement et de l'amour, du vieillissement et de la mort. J'y ai découvert les enseignements des Pères de l'Eglise tous basés sur cette affirmation tombée en désuétude : "Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu". Le christianisme des origines est ternaire,  il affirme que la divinisation de l'homme est possible dans ce corps et dans cette vie, par la conversion, le retournement, la métanoîa. Michel Fromaget m'a permis de faire un lien très concret entre Arnaud et Douglas. Quel upa-gourou extraordinaire ! "L'homme tridimensionnel" a été  remanié et enrichi pour devenir  "La drachme perdue". Plus qu'un livre à lire c'est un enseignement à étudier sans cesse. Un ouvrage à garder près de soi. Un cadeau du ciel. 

 




mercredi 5 mai 2021

Poème Zen

 .

Le Fuji rouge dans une embellie Gaifû Kaiseï


Celui qui veille à l'ombre de lui-même,
devient ce qu'il contemple
devient ce qu'il écoute
Assis, seulement assis
ravi d'un rien,
ravi de joie,
il tend son corps
il tend son coeur
et son oreille
gardien soudain de toute merveille qu’il touche
émoi
Celui qui dure à l'ombre de ses fragilités,
saura jouer avec la peur
danser avec le doute
mains ouvertes, tournées aux cieux,
pieds parterre, enracinés,
il devient feu où brulent ses blessures,
partout où il est
et là où il n'est pas
il n'est plus besoin d'armures
rien à vaincre rien à posséder
tout est là
Seulement rencontre
Celui qui marche à l'ombre du "ne sait pas"
devient bientôt la route
la route se faisant pas à pas
il va
seulement il va
pied devant pied arrière
traversant l'ombre et la lumière
la terre est son miracle
la terre est son ardent voyage
le menant à son visage
le menant à tout visage
Là où tout est beau
Là où tout est bon
shikantaza

 

Federico Isahaq Dainin Joko Sensei
Responsable du Dojo Zen de Paris La montagne sans sommet.


Merci Anne DC pour cette belle découverte.