lundi 22 juillet 2024

 .


Une petite semaine de vacances pour le blog...

Rendez-vous le 29 juillet !


.

dimanche 21 juillet 2024

samedi 20 juillet 2024

vendredi 19 juillet 2024

mercredi 17 juillet 2024

Au seuil de l'aube /Juliette Kempf/ Abd el Hâfid Benchouk

 .





Un extrait : à propos d'une retraite dans le désert...

" J'ai désiré connaître ce qui reste de moi quand je n'ai plus de rôle social à remplir, au sein de ma culture et de ma famille, de mon environnement habituel. J'ai désiré regarder ce qu'il se passe en moi lorsque mon action fait silence, se met en suspens, lorsque je n'ai pas à agir. J'ai désiré rencontrer l'être que je suis au delà, ou en deça, des déterminations qui m'ont vu naître, sous les couches qui font mon être historique, social, sous les caractéristiques de mon individualité. La profonde solitude est alors nécessaire; mais elle n'est pas sans crainte. Car je peux y rencontrer un grand vide, la sensation du néant. Je peux me cogner à toutes mes limites, aux aspects de moi-même qui grondent en dedans, s'agitent et me plaisent si peu.
J'ai pu voir ce vide, voir ces limites mais j'ai rencontré aussi autre chose. J'ai perçu, au creux de mon silence, une autre présence. J'ai su, au creux de ma solitude, que je n'étais pas seul. Comme l'afflux du sang dans les veines qui ne nous quitte jamais et qui jamais ne stagne, j'ai rencontré une Présence continue, vivante, inlassable. Et sous l'apparence de la presque immobilité, intérieurement le mouvement a atteint sa plus grande plénitude. En quêtant le rien, le dénuement, j'ai trouvé le tout de mon être. La Présence divine a commencé peu à peu à se révéler à moi. Peu à peu cette dimension de mon être a commencé à s'éveiller. Le noyau lumineux a commencé à briller."

Au seuil de l'aube

Ed Le Relié p 14 

 



 



mardi 16 juillet 2024

Ça tourne !

 .



"Le son, ça tourne, caméra1, ça tourne, caméra 2 ça tourne. Clap..."
La semaine dernière, trois matinées de suite, l'équipe d'Une lignée vivante est venue interviewer Alain. Ces heures d'interview seront montées et réparties dans les épisodes de la série consacrés à Hauteville. Nous ne savons pas encore la date de parution... C'était en tout cas trois jours heureux où nous avons admiré, Alain et moi, le professionnalisme et la gentillesse de l'équipe. Les questions étaient pertinentes, fines, elles montraient une belle connaissance du "dossier". Nous avons vu à l'oeuvre une équipe de disciples, attentifs, bienveillants, créatifs. Et Alain, malgré la fatigue,  a toujours l'art magique de nous ramener au centre !
.

lundi 15 juillet 2024

La citation du lundi

 .


"Aucun discours ne peut donner la certitude,

 tout repose sur l'expérience."


Roger Bacon XIIIème siècle


.

dimanche 14 juillet 2024

Le Nozze di Figaro - Contessa Almaviva "E Susanna non vien...Dove sono" / Hélène Walter..


.

Nous avons eu la chance d'écouter Hélène Walter en concert dans une petite chapelle d'Ardèche à Rompon le week end dernier... Elle était accompagnée de son père David Walter au  hautbois et de la pianiste Marina Saiki.
Un moment de pur bonheur...

.

samedi 13 juillet 2024

INCARNAT - Live session au Théâtre du Soleil


.


Emmanuelle Martin et Cécile Evrot.

.

vendredi 12 juillet 2024

Surf..

 .




;

mercredi 10 juillet 2024

Un monde à refaire / Claire Deya

 .


Un très beau livre. Des personnages, une histoire, une époque, mai 1945, la fin de la guerre donc, un lieu, Hyères et le littoral de la côte d'azur dont les plages ont été minées par l'armée allemande. Le déminage est confié à des civils auxquels sont adjoints des prisonniers allemands...

J'aimerais juste citer un passage de la post face qui éclaire le sujet réel du roman :

" Qui aurait parié sur une réconciliation entre la France et  l'Allemagne en 1870, 1914 ou 1939 ? Mieux, qui aurait prédit que l'amitié entre ces deux pays serait une force, un socle ?
Beaucoup de récits se sont emparés des conflits majeurs de notre histoire, pour raconter ces enjeux forts - comment gagner la guerre ? qu'apprend-t-on de la guerre ? - tandis que l'après guerre a été relativement délaissé. Pourtant, l'enjeu est tout aussi crucial : comment gagner la paix ? comment l'établir durablement, la rendre évidente, sincère, nécessaire ? Cette période paradoxale, ce processus incontournable, mérite de ne pas être escamoté."

Ce livre paru  aux éditions de l'Observatoire est maintenant en poche.

Bonne lecture !

.


lundi 8 juillet 2024

La citation du lundi

 .


Michel-Ange Création d'Adam Chapelle Sixtine

Dieu vit tout ce qu'il avait fait. Voilà, c'était très bon. 

Il y eut un soir, il y eut un matin : sixième jour. 


La Bible

Génèse (Trad TOB)

.

dimanche 7 juillet 2024

Le Sud / Nino Ferrer

.



C'était en 1975...

.

samedi 6 juillet 2024

Pour toi Jodie | "Ahi, che nel fin" Il Diluvio Universale



;


Un magnifique  hommage à la belle  artiste lyrique Jodie Devos
 morte le 16 juin 2024 à l'âge de 35 ans.

.

vendredi 5 juillet 2024

Sans ...

 .



.


jeudi 4 juillet 2024

LE MOINE ET LE FUSIL / Pawo Choyning Dorji


.


Un film d'une fraîcheur salutaire dans la période ... 
Il nous rappelle les priorités d'une société humaine !

.




mercredi 3 juillet 2024

Migrations / Charlotte McConaghy

 .



"En suivant les marées et le vol des oiseaux, Franny Stone tente de surmonter les pertes qui ont hanté sa vie. Mais lorsque la nature sauvage qu’elle aime tant menace de disparaître, Franny ne peut plus errer sans destination. Elle arrive au Groenland avec un objectif : trouver la dernière volée de sternes arctiques et la suivre dans sa migration. Elle convainc le capitaine Ennis Malone de la prendre à bord du Saghani, gagnant la confiance de son équipage en lui promettant que les oiseaux les mèneront à des poissons devenus introuvables..."

Un livre rude et magnifique !

.

.


lundi 1 juillet 2024

La citation du lundi

 .



" Mais soyons bien d'accord sur la motivation, sur ce qui fait notre qualification de disciple, c'est-à-dire l'amour de l'atman, l'amour du Supra-personnel, l'amour de l'éternel, quelle que soit la façon dont nous le formulions. Peut-être que pour moi,  je pourrais dire : c'était l'amour de l'état intérieur de Ramdas et de Mâ Anandamayi tel que je l'avais pressenti en vivant auprès d'eux."


Arnaud Desjardins

À la recherche du Soi

Volume IV

"Tu es Cela"

Ed Pocket p 138


.

vendredi 28 juin 2024

Sagesse bouddhiste...

 .


Merci Jean-Marc !

.


jeudi 27 juin 2024

mercredi 26 juin 2024

Petite annonce...

 .


Beaucoup de  celles et ceux qui fréquentent régulièrement -ou pas- ce blog ont un lien avec Hauteville. Or je sais que plusieurs personnes sont à la recherche d’une maison qui leur permette de se rapprocher de Saint Laurent du Pape. J'ai donc proposé à Geoffroy de faire circuler la nouvelle :  sa maison est en vente. Elle est située  dans un quartier calme proche des petits commerces du village et de l'école. 
 Pour tout renseignement vous pouvez  lui adresser un mail :  geoffroy.dastier@gmail.com

.


mardi 25 juin 2024

lundi 24 juin 2024

La citation du lundi

 .



"Love is calculation."


Swami Prajnanpad


.

samedi 22 juin 2024

Francis Cabrel - Te ressembler


.


Toujours aussi juste, l'ami Cabrel !
Merci Sandrine.

.

vendredi 21 juin 2024

Moïse...


.



Donc, techniquement, Moïse est le premier homme
 à avoir téléchargé des fichiers 
depuis le Cloud avec une tablette .



.

 

lundi 17 juin 2024

La citation du lundi

 .



"On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne 

si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est

 une conspiration universelle 

contre toute espèce de vie intérieure."


Georges Bernanos

Le France contre les Robots ( 1944)


.

dimanche 16 juin 2024

samedi 15 juin 2024

vendredi 14 juin 2024

Programme...

 .



.


jeudi 13 juin 2024

Les portes...

 

.






Ce sont des portes photographiées dans le petit village d'Erriadh sur l'île de Djerba en Tunisie.
Nous sommes en Orient où l'intimité des maisons est protégée par un mur. Rien ne se voit de l'extérieur mais la beauté des portes introduit à celle des murs blancs des patios, aux arabesques des bougainvilliers, aux coins d'ombre carrelés de  bleu et vert...

.





mardi 11 juin 2024

lundi 10 juin 2024

La citation du lundi

 .



" À y bien regarder, ce que nous appelons le monde extérieur est le résultat de nos perceptions et de nos pensées : sensations, notions, concepts, imaginations, désirs, etc. À travers elles, notre mental construit constamment une représentation du monde qui constitue l'immense bulle dans laquelle nous évoluons. Cette bulle est centrée sur le corps et le mental, et plus précisément sur la pensée "moi""


Yves Remond

L'Éveil dans le Yogavasistha

Présentation p 24

Ed Almora


PS : Je me permets d'insister : ce livre est essentiel !

.

dimanche 9 juin 2024

78 ans !

 .



Bon anniversaire Alain !

.


samedi 8 juin 2024

vendredi 7 juin 2024

jeudi 6 juin 2024

MADANI - L'homme qui reverdit le désert


.


Et la Vie continue....



.

mercredi 5 juin 2024

lundi 3 juin 2024

La citation du lundi

 .




.

samedi 1 juin 2024

-Song of the Birds/El cant dels ocells / Pau Casals / ICA Orchestra

.



Une version très différente de celle de Jordi Savall... mais superbe aussi !

.

vendredi 31 mai 2024

jeudi 30 mai 2024

La cascade verte...

 .



Un des plus beaux endroits du Vercors...

.


.

mercredi 29 mai 2024

Pierre Soulages

 .




En allant à la Source Bleue, nous nous sommes arrêtés à Rodez 
et avons visité le musée Soulages.
Un éblouissement !

"Ce qui me touche dans ta peinture - tu vois, je parle bêtement, pauvrement, toute autre parole serait morte - c'est sa puissance de renouvellement, une salve de résurrections. Rien de plus maigre que du noir ratissé à gauche, à droite, verticalement, en oblique. On devrait s'ennuyer et c'est le cas contraire qui advient. Les variations infinies du noir révèlent, en pinçant à chaque fois une corde nouvelle, la nature profondément musicale de notre coeur, quel violoniste fou est ce dieu que nul ne voit, pas même ceux qui lui donnent leur vie. Dans la douzaine d'apôtres qui bourdonnaient, voletaient et revenaient toujours se poser sur les lumineux yeux d'âne du Christ, entre ces douze mouches l'empoignade rôdait, l'infernal désir d'être le préféré. Les entours sont les émissaires de nos abîmes. (...)La vérité est seule et sans entours. Tes peintures ne sont pas des peintures mais des gardes de la nuit que nous portons dans le coeur. Sa vérité est fille du silence."

Christian Bobin
Pierre, 
Ed Folio p 45 et 46



La photo de Pierre Soulages est de la photographe Milie Del 
dont je vous invite à aller voir le site

.






mardi 28 mai 2024

L'éveil dans le Yogavasistha/Traduction du sanskrit, présentation et commentaires d'Yves Rémond

 .



Un livre très précieux pour toute personne engagée sur le chemin de l'Advaïta Vedanta.
Yves nous fait ici un beau cadeau !


"Le Yogavāsiṣṭha est un très long poème écrit en sanskrit aussi volumineux que la Bible en format équivalent. Sa date de composition reste très incertaine (entre -300 avant notre ère et 600 après ?), même si les personnages qu’elle met en scène, à savoir le prince Rāma et le sage Vasiṣṭha, sont beaucoup plus anciens (environ -2 000 av. J.-C.). Son auteur supposé serait Vālmīki, le poète qui aurait rédigé le Rāmāyaṇa.
Ce livre est un des plus beaux textes de la littérature spirituelle de l’Inde ; il présente sous forme d’histoires les plus profondes vérités de la philosophie et de la non-dualité indienne. Le Yogavāsiṣṭha indique le chemin qui mène à la vraie vie, c’est-à-dire à la connaissance de soi ; il nous conduit de ce monde d’apparences, d’illusions et de souffrances à la vie éveillée.
Ce grand texte est divisé en six livres et l’extrait traduit ici appartient à la toute fin du sixième et dernier livre traitant de la libération et de l’éveil. Il s’agit d’un dialogue entre le sage Vasiṣṭha et le prince Rāma, qui précède l’éveil du prince, puis qui décrit l’éveil final.
On trouvera donc dans ce livre une description de l’éveil et l’exposé de la pratique pour l’atteindre. Cette pratique est fondée sur un choix délibéré et conscient de détourner notre attention des objets physiques et mentaux (objets matériels et pensées diverses) pour l’orienter vers le seul fait d’être conscient. C’est le point commun à toutes les formes de méditation, prêter attention à la conscience qui est en nous et qui ne demande qu’à se révéler. 
Ce texte admirable n'a qu'un seul but : éveiller son lecteur."



lundi 27 mai 2024

La citation du lundi

 .



" Pour accomplir l'érosion des vasanas, pour accomplir la destruction du mental, pour accomplir la purification de l'inconscient, il n'y a pas d'autre possibilité que de tendre sans cesse, plus et mieux, vers le respect de l'instant. En ne respectant pas l'instant vous ne respectez pas l'éternité : en fuyant l'instant vous fuyez l'éternité. Reconnaissez le caractère sacré de l'instant et que le refus de l'instant est un blasphème et une profanation. Alors vous êtes sur le chemin."


Arnaud Desjardins

Le vedanta et l'inconscient

Ed Pocket p 198

.

samedi 25 mai 2024

Una Noche Mas / Yasmin Levy / Framarz Aslani


.


Yasmin Levy est une chanteuse de ladino israélienne, 
Framarz Aslani est un guitariste et chanteur iranien ...

.

vendredi 24 mai 2024

jeudi 23 mai 2024

Claire et Reno Marca : un hiver en Patagonie.

 .

Voici l'itinéraire de Claire er Reno Marca.

Leur nouveau voyage leur fait parcourir le Chili en van.



Avant d'en rapporter un livre de photos et de merveilleux dessins et textes, 
ils envoient quelques nouvelles.. que je reçois par mail.



Lac Elizalde. Patagonie chilienne Juin 2023





Découvrir leur site 

.






mercredi 22 mai 2024

La règle des 3-30-300

 .


Parthénon, Athènes, photo Anne-Marie M


La règle des 3-30-300 a été inventée par Cécil Konijnendijk, chercheur néerlandais en foresterie urbaine. Elle est, entre autre, une réponse au réchauffement des étés.

Quand j'ouvre ma fenêtre, je dois voir au moins 3 arbres.
Mon quartier doit être couvert d'au moins 30% de verdure,
avec un parc ou un jardin à moins de 300m.

La ville de Nantes veut appliquer cette règle. Celle d'Athènes s'y met : l'été dernier y a été le plus chaud jamais enregistré avec une température qui n'est pas descendue à moins de 40° durant plusieurs semaines...
Il en faut pour que nous retrouvions un certain bon sens !

.



mardi 21 mai 2024

Moine et calligraphe, il partage son savoir dans une abbaye millénaire / Jochen Bechler


.


Le Père Jean-Sébastien à l'abbaye d'Einsiedeln en Suisse.


.

lundi 20 mai 2024

La citation du lundi

 .


 

" Il est permis de saisir à deux mains les bénédictions de l'existence, à condition que tu te saches prêt, dans le cas contraire, à les quitter aussi joyeusement."


Maître Eckhart

Cité par Arnaud Desjardins

Le vedanta et l'inconscient

Ed Table Ronde p 119

dimanche 19 mai 2024

vendredi 17 mai 2024

Moderne...

 .



Après une retraite on est en général plus étonné de ce qui fait notre monde moderne !

.


jeudi 16 mai 2024

Catherine Durand, céramiste...

 .



C'est un bonheur de vous présenter le travail de Catherine.
Il est le reflet de sa curiosité  qui sait instinctivement trouver la beauté et l'harmonie.
Il est  l'aboutissement d'années de formation pour développer un talent naturel et généreux.
Un très beau travail, élégant, raffiné, comme elle !

Je vous invite à visiter son site 

.


vendredi 3 mai 2024

Ressourcement...

 .



Nous partons demain animer une retraite de méditation à La Source Bleue 

et prenons ensuite quelques jours de vacances...

Je vous donne rendez-vous le 16 mai !

.

mercredi 1 mai 2024

Commentaires...

 .



Comme vous l'avez peut-être constaté, les commentaires ne sont pas autorisés à propos de la citation de lundi dernier et nous avons pris la décision que ce serait ainsi dorénavant.

Ces citations ont un statut à part sur ce blog. Elles émanent la plupart du temps de grands maîtres et elles méritent toute notre attention et notre respect. Les commentaires écrits bien souvent "à chaud" et selon l'idée a priori que nous nous faisons du thème abordé sont une manière de manque de respect, une manière aussi de rester dans le monde de notre mental . Ils peuvent nous éviter le temps de la réflexion. Ces citations  sont à porter dans notre coeur comme on porte un questionnement essentiel. L'important n'est pas de donner une réponse, d'approuver ou de désapprouver, mais de porter la question... Dans la tradition monastique il est question de la "manducation de la parole "car la parole est une nourriture. 

Ainsi lorsque Chandra Swami nous invite à rencontrer et à fréquenter des personnes avec qui nous partageons les mêmes valeurs, de quoi nous parle-t-il ? Parle-t-il des valeurs morales ? Nous invite-t-il à rejeter les personnes qui ne sont pas sur une voie spirituelle ? Prend-il la mesure de l'aide dont nous avons besoin  au moins dans les débuts de notre sadhana (1) et nous invite-t-il à nous entourer en toute humilité de ce qui nous élève et non de ce qui nous détourne du but ? Bien sûr l'objectif est d'être à l'aise dans toutes les situations et avec toutes sortes de personnes mais la pratique nous demande aussi d'être réalistes et très attentifs aux nourritures d'impressions... et ceux que nous fréquentons sont évidemment  des nourritures d'impressions.

Nous espérons que cette décision ne sera pas prise comme une atteinte à la liberté de chacun mais comme un encouragement à prendre le temps de la profondeur. Et dans une époque et une culture qui poussent à la réactivité, à l'opposition des points de vue et au commentaire à tout prix, c'est une gageure pour nous tous !


PS : Un texte a déjà été écrit le 23 novembre 2011 qui s'intitule : "À propos des commentaires " 


(1) Et pour l'Inde les débuts d'une sadhana -qui peut durer plusieurs existences avant la Réalisation complète - sont ...longs !